Un jour, une histoire…

Nous sommes le 13 juin 1956 à Paris. Le soleil brille en ce mercredi et le jour des enfants va devenir princier. En effet, suite à une initiative du journal L’Equipe ainsi que de Santiago Bernabéu (Président du Real à l’époque) et Raimundo Saporta (dirigeant madrilène), la Coupe d’Europe des Clubs Champions voit le jour et s’apprête à connaître son premier lauréat au Parc des Princes.

o_real_madrid_la_historia-2137

Le Real vient d’éliminer le grand Milan AC de Nordahl, double vainqueur de la Coupe Latine, et doit maintenant se défaire de la surprenante équipe du Stade de Reims d’Hidalgo et Kopa. Les champions de France en titre auront l’avantage d’évoluer dans leur pays et pourront compter sur 38.000 supporters heureux d’assister à l’évènement.

Le match débute et le Real fait figure de favori. Son parcours l’honore puisqu’il a réussit à faire chuter les plus grandes équipes du centre-est européen qui disputaient la Coupe Mitropa autrefois. Mais après 6 minutes de jeu, c’est Michel Leblond qui ouvre le score et donne l’avantage aux siens suite à un super mouvement collectif. 4 minutes plus tard, une erreur du portier Alonso profite à Jean Templin qui double la mise ! 0 – 2 ! Les bourreaux d’Ârhus, du Vörös Lobogó et des Hibernians filent inévitablement vers un succès historique.

Après trois occasions très nettes, le Real Madrid repart de l’avant et va changer la donne du match. Le capitaine Miguel Muñoz lance parfaitement Di Stefano, dans le dos de la défense centrale française, qui ajuste René Jacquet et réduit le score. A la demie-heure de jeu, Héctor Rial, auteur d’une Coupe d’Europe sensationnelle, égalise sur corner et redonne espoir au Madridisme !

Au retour des vestiaires, les français reprendront l’avantage grâce à Michel Hidalgo d’une tête croisée sur CF mais la force de réaction Madrilène viendra une nouvelle fois ternir les efforts Rémois puisque Marquitos remettra les deux équipes à égalité à 20 minutes du terme. Rial réalisera un doublé pour le (4 – 3) définitif et offrira au peuple «Merengues» son premier titre européen.

936174_w2

Le premier d’une série inédite de 5 trophées consécutifs qui propulsera le club de la capitale espagnole vers une légende toujours inégalée à ce jour. Une Coupe qui, bien que différente aujourd’hui, a su garder son design de base et sa signification si pure et glorieuse de meilleure équipe du Continent.


Articles liés