Varane : « Quand tout sera fini on se rendra compte de ce qu’on a accompli »

varane

Le défenseur central Raphaël Varane a donné une interview au média Marca à deux jours de la finale de Ligue des Champions à Kiev.

Déjà 3 Champions et une quatrième finale à seulement 25 ans…

« Ça semble surréaliste. C’est déjà très difficile d’en gagner une, mais trois je ne sais pas quoi dire… Et une quatrième serait magnifique, incroyable. Par expérience, nous savons que ce sera compliqué, mais l’expérience nous donne aussi plus de sécurité et de sérénité. Nous savons clairement ce que nous devons faire pour gagner la finale, mais toujours en respectant notre adversaire. »

Madrid est le favori

« Non, vraiment pas. Si Liverpool est en finale, c’est pour quelque chose, c’est une bonne équipe. Ils ont été très bons et il n’y a pas de favori. Nous savons que ce sera vraiment très difficile de les battre samedi. »

Quel Madrid est attendu, celui de la Liga ou de la Champions ?

« Nous espérons que ce sera le meilleur Real Madrid. Nous pensons que ce sera un match de transition attaque-défense car les deux équipes sont capables de se projeter très vite vers l’avant. Il faudra beaucoup de concentration et beaucoup d’énergie pour bien jouer ce match. Le jeu de transition va être très important dans cette finale. »

Qu’est-ce qui vous fait le plus peur chez Liverpool ?

« Ils se défendent bien ensemble, ils sortent vite en contres, les trois premiers s’entendent très bien et ont marqué beaucoup de buts. Nous savons que c’est leur point fort, nous devrons donc défendre ensemble et leur laisser peu d’espaces. Il sera très important de faire un travail collectif pour laisser le moins d’espaces possible. La concentration va être la clé et la débauche d’énergie aussi, nous le savons, et nous préparons ce match en sachant que ce sera compliqué. »

Pourrait-on parler d’un Madrid de légende si vous gagnez une quatrième C1 en cinq ans ?

« Nous avons déjà fait l’histoire et nous voulons continuer à le faire. Ce serait incroyable, mais nous pensons d’abord au match, à la victoire sur Liverpool, et ensuite nous verrons. Je pense qu’on ne réalise pas encore, mais quand tout sera fini on se rendra compte de ce qu’on a accompli. Mais pour le moment nous nous concentrons sur ce match. »

Est-ce une finale pour Bale compte tenu de ses performances actuelles ?

« Je le vois physiquement bien, concentré sur cette finale. Après c’est le Mister qui décidera qui va jouer. Tout le monde veut jouer et on s’y prépare bien. On peut choisir entre différents systèmes. Je ne sais pas qui va jouer, mais je vois Gareth en forme. Il a marqué beaucoup de buts lors des derniers matchs, il est dans un bon moment. On verra ce que décide l’entraîneur. »

Avoir dans votre équipe un joueur comme Cristiano vous apporte plus de confiance et de tranquillité avant une finale ?

« Cristiano répond toujours présent dans les moments clés, il a confiance en lui et nous comptons sur lui. Nous savons ce qu’il peut apporter à cette équipe et c’est un plus. On espère qu’il sera à son meilleur niveau. Il s’est préparé pour arriver au top. »

Et Benzema ? Est-il affecté de ne pas jouer la Coupe du Monde ?

« Il a la même envie de toujours, il est très concentré sur ce match. Il sait qu’il joue la saison sur ce match, comme nous tous, et il est dans un bon moment de forme. Il a cette capacité a faire jouer les autres et de faire basculer une rencontre comme l’année dernière face à l’Atletico. Il a beaucoup de talent et il a la confiance de tous. »

Et vous, dans quelle état de forme êtes-vous ?

« J’en suis à 43 matchs, ça a été une bonne saison, dans les moments difficiles en Champions je pense que nous avons tous élevé notre niveau de jeu. Nous avons répondu dans les moments clés et j’espère que samedi nous serons à notre meilleur niveau. Pintus nous a bien préparé, il n’y a pas de blessés et il a fait un gros travail pour que l’équipe soit bien physiquement. Nous sommes focalisés sur notre objectif. »

Est-ce que vous estimez avoir fait un pas en avant depuis le début de la saison ?

« Je pense que oui. L’année dernière, j’ai beaucoup joué, mais je me suis blessé à un moment important de la saison, entre les quarts et les demi-finales de la Champions. J’avais déjà fait un pas en avant, mais cette saison encore plus sans ces blessures. J’essaie toujours de travailler pour m’améliorer et je me sens plus complet. Je cherche toujours à progresser dans toutes les facettes de mon jeu. Cette année, j’ai amélioré beaucoup de choses. C’est très important de ne pas arrêter de travailler, parce que vous êtes au Real Madrid et ici l’exigence est maximale. »

Avec Benzema vous êtes entrés dans l’histoire du foot français…

« Nous sommes très fiers de ce que nous avons fait et de ce que nous faisons pour notre pays parce que cela ne s’était jamais produit en France. Pouvoir gagner quatre Champions en cinq ans, c’est incroyable, avec trois finales consécutives… On ne sait pas quand est-ce que cela se reproduira. Et en tant que Français, nous en sommes très fiers. »

Articles liés