Vinicius : « Débuter à 19 ans avec le Brésil n’est pas donné à tout le monde »

vinicius
PHOTO AFP

Vinicius Jr a effectué ses grands débuts avec l’équipe du Brésil hier soir, face au Pérou. Le jeune attaquant a livré ses sensations après la rencontre.

🔗 À lire aussi : Les déclarations de Casemiro

Sa réaction quand il a appris qu’il allait jouer : « Une sensation unique… celle d’être en train de réaliser un rêve, du devoir accompli. Il y a eu tant d’années de lutte, de travail, de persévérance pour y arriver… »

Les instructions de Tite avant son entrée : « Que je joue avec la même joie que d’habitude. C’est un excellent entraîneur et une très bonne personne. Il m’a beaucoup appris et soutenu ces derniers temps. Il m’a dit de me concentrer pour bien faire les choses, mais malheureusement, le résultat n’était pas celui espéré. Je suis déçu du résultat, mais content de mes débuts. »

Il parle de devoir accompli, mais ce n’était que ses débuts… « Une étape à la fois. Un défi, un objectif a été franchi, celui de débuter avec la sélection. Je l’ai fait. Il est maintenant temps de retourner au Real Madrid, fort, physiquement, techniquement et mentalement, pour continuer à bien jouer et gagner la confiance des supporters de Madrid. Parce que c’est en jouant bien au Real que je reviendrai en équipe nationale. Je rêve d’une longue histoire avec la canarinha. »

Il a joué avec Neymar : « C’est une nuit que je n’oublierai jamais. C’est un autre rêve devenu réalité, jouer à côté de mon idole. Je n’ai pas de mots pour décrire ça. C’était une surprise car ce n’était pas prévu, mais les circonstances ont fait que c’est arrivé. »

Ses 15 minutes sur le terrain : « J’ai essayé de faire de mon mieux, d’appliquer ce sur quoi nous avions travaillé à l’entraînement ces derniers jours, mais malheureusement tout ne s’est pas passé comme j’aurai aimé. Maintenant il faut retourner au Real Madrid et continuer à progresser, bien jouer pour revenir le plus rapidement possible en sélection. »

Premier joueur né après 2000 à faire ses débuts avec le Brésil : « Je suis très heureux. Débuter à 19 ans en équipe brésilienne n’est pas donné à tout le monde. C’est une joie et une responsabilité, celle d’ouvrir la voie à d’autres jeunes joueurs, dont beaucoup sont mes amis car ils jouaient avec moi dans les catégories inférieures. Je rêve grand, j’espère atteindre le plus haut niveau possible en tant que joueur pour aider l’équipe nationale et le Real Madrid. »

Le maillot de ses débuts : « Si je vais le garder ? Bien sûr ! Je vais l’encadrer dans mon salon. C’est spécial, unique, c’est le maillot de mes débuts avec le Brésil. Je ne le donnerai à personne, il rentre à la maison avec moi… Je vais même dormir avec ! (rires) »

Articles liés