Zidane : « Le pasillo ? Ils n’ont pas voulu le faire, alors nous ne le ferons pas non plus »

zidane

L’entraîneur Zinedine Zidane s’est présenté en conférence de presse pour évoquer le Clasico qui se tiendra demain soir au Camp Nou.

Comment va l’équipe ? « Nous sommes bien et nous nous préparons pour le match de demain. »

Geste spécial envers Iniesta demain : « Le geste, comme je l’ai dit l’autre jour, c’est que c’est un joueur que nous admirons, ce n’est pas un joueur quelconque, nous savons tous la personne qu’il est. Nous le saluerons, le féliciterons et lui souhaiterons bonne chance pour l’avenir. »

Jordi Alba a dit que ce n’était pas vous qui aviez décidé de ne pas faire le pasillo… « Je ne suis pas le seul à décider, mais après le Mondial des Clubs j’ai compris que ce n’était pas important pour eux de faire le pasillo. Ceux qui disent que c’était parce qu’ils ne participaient pas à la compétition, c’est un mensonge. Vous devez jouer la Champions League pour aller au Mondial des Clubs, et en Champions nous y sommes tous. C’est là que ce n’est pas clair. Ce sont eux qui n’ont pas voulu le faire. J’ai toujours dit les choses clairement. Nous ne ferons pas de pasillo car ils n’ont pas voulu nous le faire. Mais je respecte ce qu’a accompli le Barça, remporter la Liga et la Copa. Gagner la Liga, c’est le plus compliqué. Je félicite le Barça pour ça et ça c’est une preuve de respect. Mais nous ne ferons pas une chose que eux n’ont pas voulu faire. S’ils avaient fait le pasillo pour nous je n’aurais rien changé. »

Liga ou Champions League : « C’est plus difficile de gagner la Liga que la Champions, je l’ai dit toute ma vie. »

Rotations demain : « Nous avons un match à jouer qui ne changera rien au classement, mais nous voulons bien jouer et faire tout notre possible pour gagner. Les joueurs qui ressentent des douleurs ne joueront pas. Nous avons beaucoup d’options pour les remplacer. Mais en principe Varane et Isco devraient être du voyage. »

L’aide de l’arbitrage en Europe : « Je ne vais pas entrer là-dedans. Tout cela est faux. Nous avons mérité d’arriver en finale. Nous avons gagné avec difficulté, et il ne faut pas minimiser ce que nous avons fait avec le thème de l’arbitrage. Nous, nous valorisons ce que nous avons fait, c’est le plus important. Nous avons couru et nous nous sommes battus sur le terrain, et nous l’avons fait face au PSG, la Juve et le Bayern… ce n’est pas rien. »

La peur des blessures : « Non, pas du tout. On ne va pas penser à ça sinon nous n’irions pas jouer. Nous allons penser à gagner. La seule chose c’est que ceux qui ne sont pas à 100% ne jouerons pas. Mais les autres, si. Il nous reste des matchs et nous allons tous les jouer pour terminer le plus haut possible au classement. »

Sergio Ramos : « Il représente beaucoup pour Madrid, c’est notre leader, notre capitaine. Il est important pour tout ce qu’il représente, c’est un exemple de dévouement, de motivation. »

Fiasco en Liga : « Ce n’est pas un fiasco, mais ce n’est pas une bonne saison en championnat pour nous. Mais un fiasco non, on ne peut pas dire ça. »

Comment font Navas et Benzema pour surmonter les critiques ? « Ils ont de forts caractères, de la personnalité. Pour moi, les grands joueurs, ceux qui font la différence, ils le font dans les grands matchs. Ils l’ont très bien fait, même si parfois ils ont eu quelques soucis sur certains matchs. »

Articles liés