Zidane : « Un match à oublier »

Zidane (AFP)
Zidane (AFP)

Zinedine Zidane s’est présenté en conférence de presse après la victoire difficilement arrachée face à Gijon aujourd’hui.

Analyse du match : « Oui, c’était difficile. C’est un match dont je ne retiens que les trois points. C’est un match à oublier, car les choses ne se sont pas passées comme nous le voulions. Mais bon, c’est comme ça. Il nous a manqué un peu de tout, mais nous sommes satisfaits pour les trois points, c’est important. »

La pluie responsable : « C’est pareil pour les deux équipes. Je n’ai aucune explication de plus au fait que nous avons manqué un peu de tout aujourd’hui. »

Pepe : « C’est un joueur important pour tout le monde, pour l’équipe, et il a bien joué après tant de temps d’absence. Je suis heureux qu’il soit de retour. Il est en forme, sans aucune gêne. Il est prêt. »

Une victoire importante : « Ce n’est pas la fin de la saison, mais c’était un match important que nous avons gagné avec difficulté. L’adversaire a fait un bon match, mais nous n’avons pas fait ce que nous voulions. Mais comme je le dis toujours, jusqu’à la fin nous aurons des moments compliqués et nous allons tomber sur des adversaires qui nous poserons des problèmes. Nous ne pouvons qu’être heureux pour les trois points. »

Vous n’êtes pas content du match ? « Non, je ne peux pas être content du contenu. Après, ça peut arriver parfois. C’est surtout que nous avions le match en main. Un but, ça change tout le match. On aurait pu en mettre un troisième ou un quatrième, mais quand passe la mi-temps, l’adversaire revient plus motivé. C’est le troisième match (ndlr : depuis le retour de la trêve internationale), beaucoup de pluie, moins de concentration… Nous nous compliquons un peu le match, mais après avoir dit ça, on ne peut qu’être heureux de rester leaders et de notre bonne série. »

James, hors-sujet : « Je ne l’ai pas vu déconnecté. Il a fait son match comme tout le monde. Peut-être que oui, c’est possible qu’il manque de rythme, de continuité, mais je suis content qu’il ait eu du temps de jeu. »

Casemiro n’a pas joué, il est écarté pour le Clasico ? « Vous oubliez que nous avons un match mercredi. Il jouera mercredi. Il va bien. Aujourd’hui il n’est pas entré parce que j’ai fait d’autres changements, mais il était prêt. Mercredi il y a un match et il va jouer un peu. Et samedi il sera avec les autres, avec tout le monde. »

Comment vont Cristiano et Kovacic? Ils avaient l’air fatigués ? « Mateo avait un peu mal à cause d’un coup reçu, mais rien d’inquiétant. Seulement, quand il me l’a dit, je l’ai fait sortir. Et Cristiano va bien. »

Ce n’était pas risqué de titulariser Ramos avec ses 4 cartons ? « Au final, je suis optimiste, je ne pense pas à autre chose. Tout s’est bien passé. J’ai remplacé Sergio vers la fin, mais c’était aussi pour faire entrer Marcelo. Lorsque vous êtes fatigués, il peut se passer quelque chose et Marcelo devait jouer un peu. »

Cristiano, cinq buts en deux matchs : « Vous me posez toujours les mêmes questions, s’il a récupéré ou non… Il est comme ça, il peut te mettre des buts. Quand il ne le fait pas, les gens pensent qu’il a fait un mauvais match. Aujourd’hui il a marqué et a été très bon, d’abord avec Karim et ensuite quand il est revenu sur le côté. Il va bien, il a récupéré. »

Vous êtes à plus de 90% de victoires, et 31 matchs sans perdre. Les statistiques sont importantes pour vous ? « C’est une chose positive, mais pas quelque chose de personnel, ça concerne toute l’équipe. Ce qui est remarquable c’est le travail des joueurs, ce qu’ils réussissent chaque jour. Pour moi, depuis le début, j’ai dit que c’était la meilleure équipe du monde et nous travaillons tous ensemble pour que ça fonctionne. Il faut remercier les joueurs pour ces statistiques car c’est en travaillant ensemble que nous pouvons réussir cela. Je suis content oui, mais ce n’est pas l’objectif. L’objectif, c’est de penser à la fin de saison. Je me souviens quand j’étais joueur, plus d’une fois nous étions premiers dans toutes les compétitions et au final nous n’avons rien gagné. C’est pour ça qu’il faut continuer comme ça et nous verrons à la fin si la saison a été bonne ou pas. »

Qu’allez-vous travailler pour le Clasico ? « Je ne suis pas inquiet, nous n’avons rien gagné aujourd’hui, mais nous n’avons pas perdu. Il n’y aura jamais de match facile et quand nous manquerons de concentration ça nous coûtera cher. Mais je ne suis pas préoccupé. Il faut penser à la Copa avant le Clasico. La seule chose que je peux dire c’est que nous devons continuer à travailler. »

Articles liés