2015, l’année blanche

teamLorsque le Real Madrid a remporté la Coupe du Monde des Clubs le 20 décembre 2014, il était difficile d'imaginer la descente aux enfers de l'équipe de Carlo Ancelotti qui allait suivre. Et pourtant..

2014 avait été une année de triomphe absolu pour les Merengue, avec pas moins de quatre titres glanés. La Copa del Rey, la Ligue des Champions, la Supercoupe d'Europe et la Coupe du Monde Club. 4 trophées, soit la meilleure récolte de l’histoire du club sur une année civile.

Mais tout a basculé en 2015. Dès début janvier, l’incroyable série de 22 victoires consécutives fut rompue contre Valence à Mestalla. Puis suivi l’élimination en Copa contre l’Atletico, l’hécatombe de blessures (de Modric à Benzema, en passant par James, Ramos, Bale, Pepe..), ainsi que la perte progressive de nombreux points en Liga en faveur de Barcelone. Et enfin, l'élimination hier en demi-finale de Ligue des Champions contre la Juventus.

À ce jour, le Real Madrid peut encore espérer remporter la Liga. Mathématiquement possible, mais raisonnablement infaisable.. On imagine mal le Barca laisser échapper 4 points sur les 6 restants à engranger. Dès ce week-end, les madrilènes pourraient donc mathématiquement dire au revoir à tous les titres qu’ils ont tenté de remporter sur cette année civile. Moins de cinq mois après avoir rêvé de tout rafler, en se reposant sur de solides arguments, voici que les hommes d’Ancelotti filent vers une année 2015 vierge de titres, une année blanche..

Articles liés