Asensio : “Mes références ? Zidane et Raúl”

L'international des -21 ans prêté à l'Espanyol, Marco Asensio, a livré une longue interview au quotidien ibérique AS, dans laquelle il évoque son futur en sélection et un possible retour au sein du club madrilène. 

asensio real preseasonLe Real Madrid

Lors du dernier mercato, vous avez rejoint le Real Madrid, puis vous avez remporté l'Euro des -19 ans. Comment le vivez-vous ? 

"Signer pour le Real Madrid a été un rêve devenu réalité, et être champion avec l'Espagne le point culminant d'une grande année, le meilleur moment de ma carrière sportive. Je me souviens avec satisfaction de tous ces moments."

Qu'avez-vous ressenti lorsque vous êtes arrivé dans le vestiaire du Real Madrid ? 

"J'ai été surpris de voir tout ces joueurs et de m'entraîner avec eux. Mais c'est assez facile car ce sont de grands footballeurs, et la qualité humaine qu'il y a dans ce vestiaire m'a impressionnée."

Qui vous a le plus aidé ?

"Ceux avec qui j'ai le plus d'affinité : les Espagnols. Nacho, Isco, Arbeloa et aussi Ramos m'ont beaucoup aidé."

Vous n'avez pas joué le Trophée Bernabéu en fin de la pré-saison, comment avez-vous réagi ? 

"Je voulais beaucoup jouer ce match, mais ce sont des choses qui arrivent au football, et aujourd'hui, je suis très content à l'Espanyol."

Que pensez-vous de l'opportunité de revenir à Madrid en janvier ?

"Pour le moment, je ne sais pas, je suis concentré sur l'Espanyol, et ce ne sont que des rumeurs. Je sais que le Real me suit (pour le faire revenir en janvier), et cela me donne de la confiance."

Le fait de peut-être retourner au Real est-elle une motivation supplémentaire ? 

"Oui. Cette saison est faite pour m'habituer à la Liga, continuer de travailler, m'améliorer, et retourner au Real Madrid l'année prochaine. Mon but est de faire une bonne saison avec l'Espanyol, et de rester au plus haut niveau possible. Je suis très bien à Barcelone, mes coéquipiers me soutiennent bien, et il y a beaucoup d'enthousiasme."

Quelles sont vos références en football ? 

« Depuis que je suis petit, je me réfère à Zidane au niveau mondial, et en sélection, c’est plutôt Raúl. Actuellement, je dirai que ce sont Isco et Silva. »

asensio spainLa sélection espagnole :

Plusieurs champions d’Europe des -19 ans se retrouvent avec les -21. Comment avez-vous été reçu ? 

« Tout se passe bien, l’ambiance est bonne. Il est impossible de ne pas s’entendre avec ces joueurs. »

Y-a-t-il eu un quelconque contact avec les Pays-Bas ? (ndlr : sa mère est hollandaise, il peut donc jouer pour les 2 nations)

« Il y a eu contactJ’en suis reconnaissant, mais mon idée est de continuer avec l’Espagne. J’ai toujours été ici, et je sais qu’ils ont confiance en moi, mais on ne sait jamais. »

En peu de temps, vous êtes passé des -19 ans aux -21 ans, et de la Seconde à la Première Division. Comment avez-vous vécu ces changements de catégories ? 

« Je m’adapte bien, cela se voit sur le terrain. Ce sont des changements brusques, mais le football est ainsi. Tout va très vite, et il faut apprécier le moment présent. »

Rêvez-vous de l’Euro en France cet été? 

« C’est très difficile, il y a beaucoup de joueurs, et je n’ai toujours pas parlé avec Del Bosque. C’est un rêve lointain. Je suis concentré sur les -21. »

Avec l’Espanyol, vous jouez en soutien de l’attaquant, et avec les -21 ans sur le côté gauche de l’attaque. A quel poste êtes-vous le plus à l’aise? 

« Je me sens mieux en soutien de l’attaquant, mais si je dois jouer sur un côté, je le fais. »

Vous allez disputer deux matchs fondamentaux avec les U21, avec très peu d’entrainements en commun. C’est compliqué ? 

« Nous savons comment gérer ça. Nous avons essayé de mieux nous connaître ces derniers jours, de nous entraîner et de bien préparer ces matchs. »

Que pensez-vous de la Géorgie, votre prochain adversaire ?

« Nous allons certainement souffrir, mais nous allons donner notre maximum pour gagner ce match. La Géorgie va être un adversaire compliqué, mais ici, il n’y a pas d’adversaire facile. »

Vous êtes l’un des nominés pour le titre de Golden Boy. Quelle valeur a ce trophée à vos yeux ? 

« C’est une fierté. Je suis très content d’être dans cette liste, aux côtés d’autres grands joueurs. »

Articles liés