Benitez : “L’écusson du Real Madrid est tout ce qui me préoccupe”

Rafa Benitez s'est présenté en conférence de presse avant la réception du Rayo Vallecano demain à Bernabéu.

benitezPensez-vous qu’on vous manque de respect ? On parle de Zidane, Victor Fernandez ou Mourinho comme remplaçant.. « Heureusement je compte de nombreuses années dans trois championnats différents, à gagner des titres et avec expérience. Je tente de faire mon travail. On m'a enseigné le travail, le respect et l'effort. C’est ce que je fais et tout le monde fait ce qu’il veut. Je vais défendre Madrid avec mon travail et mon respect. »

Changement : « Nous voulons toujours gagner et quand quelque chose va mal, le modifier. En première période à Villarreal nous n’étions pas bien et nous avons changé ça en seconde. »

Que pensez-vous de la perte de l’écusson de Champion du Monde ? « L'écusson le plus important est celui-ci (il montre l’écusson du club à sa poitrine) et c’est tout ce qui me préoccupe pour l'avenir."

Clés pour battre le Rayo : « Jouer le mieux possible et profiter de notre qualité. Et si nous sommes précis nous pouvons battre n'importe qui. Le Rayo produit un football offensif et ouvert, il faudra être attentifs en phases défensives. »

Ambiance au Bernabéu : « Je pense que le public de Madrid sait combien il est important pour nous. Il l’a toujours été. Il faut oublier ce qui se passe autour et se concentrer sur le soutien. L'hymne de la Décima dit 'Hala Madrid y nada mas' (ndlr : et rien d’autre ), c’est la clé. À chaque match notre public a été, et sera fondamental. »

Kroos et sa position : « C’est un grand joueur et quand je lui ai parlé il était disposé à jouer où bon nous semble. En fonction des joueurs qu’il y a autour il sera plus à l’aise. Il est toujours disponible et c’est essentiel. »

Sentez-vous plus de pression pour demain ? « Non. »

Il y a un manque d’intensité, pourquoi ? « Hier, je partageais la table du dîner de Noël avec Amancio et nous discutions de l'ancienne cité sportive. Il s’est rappelé une phrase de Di Stefano qui disait que la chose la plus important pour nous est de revêtir l’habit de travail, et tout le reste viendra. L'équipe le sait et demain, nous allons voir une équipe qui va travailler avec la même intensité qu’elle a déjà montré dans de nombreux matchs. »

Florentino a dit que l’équipe manquait d’intensité : « J’ai déjà commenté là-dessus. Le Real Madrid, historiquement, a fait preuve d’intensité, avec l'intention de gagner et de bien jouer aussi souvent que possible. Il le fait, l’a fait et va continuer à le faire. »

Avez-vous la solution pour améliorer le Real ? « Chaque saison est différente de par les circonstances. Nous nous sommes qualifiés avec brio en Ligue des Champions, et en Liga tout change à cause de deux résultats. Je suis convaincu que nous allons nous battre pour les titres. Nous verrons à la fin si je me trompe. »

Sensations : « C’est une semaine spéciale avec les déjeuner et les dîners. Nous nous adaptons tous et l'équipe a travaillé avec intensité. Aujourd'hui, nous avons même du diminuer la durée de l’entraînement parce qu'il y avait beaucoup d’intensité. Je suis assez optimiste. »

On parle beaucoup de Zidane, quelle est votre relation ? Le voyez-vous comme un rival ? « Vous parlez beaucoup de lui, avec toujours des questions… Zidane est un bon entraîneur qui est en phase de progression, et notre relation est bonne. Nous communiquons pour savoir qui progresse ou régresse. »

Retour en Liga : « L'année dernière, Madrid avait 4 points d’avance et a fini par perdre la compétition. Avec Valence j’avais 7 points de retard et on a gagné. Les notes se donnent à la fin. L'ambiance est bien meilleure que ce qui se dit dans les médias. Nous serons là jusqu'à la fin et nous allons gagner des titres. »

Renvoi de Mourinho : « Je ne commente pas. Je me concentre sur mon match. »

Articles liés