Benitez : “Personne ne discute la qualité de James”

En conférence de presse, Benitez a répondu aux questions des journalistes après la victoire écrasante de son équipe contre le Betis (5-0) à domicile.

1440889657_extras_noticia_foton_7_1

« Je suis ravi de la performance de l'équipe. Il y a toujours des choses qui peuvent être améliorées. Je me suis toujours dit que l'équipe mettrait des buts et ils l’ont démontré. Tous ont bien joués. Bale, James, Benzema ... Cristiano est celui qui a le plus tiré. »

Les choses positives et négatives : « Le positif se résume dans les cinq premières minutes : l'attitude, l'envie. Le négatif, les deux ou trois petites erreurs qui ont amené deux occasions et un pénalty. Le positif l’emporte largement. »

Analyse : « Quand ils font si bien les choses je n’ai pas besoin de dire grand chose. Les joueurs doivent être le plus concentré possible. Keylor a très bien joué, mais je préfère qu’il ait à intervenir le mois possible. »

Idée du jeu : « J’insiste beaucoup sur trouver un équilibre qui permette à ceux de devant d’avoir de la liberté. »

Modric : « Il n'y a pas d’inquiétude à avoir. C’était une simple douleur. C’était douloureux mais il pouvait continuer. Les remplacements étaient destinés à protéger les joueurs, et pas parce qu’ils en avaient forcément besoin. »

Quel but préférez-vous ? « Tous m’ont plu. Je ne me soucie pas de comment ils sont. S’ils sont spectaculaires tant mieux, mais ça je vous le laisse. »

Débat sur James : « Il est arrivé beaucoup plus tard que les autres. Il n’y a pas de débat à avoir. Personne ne remet en cause sa qualité. Lorsque qu’il devra jouer il jouera. Les débats sur quel joueur joue ou ne joue pas ne me préoccupent pas trop. »

Pouvez-vous garantir à 100% que Keylor va rester ? « (Sourire) Quelle réponse je vous ai donné pendant trois semaines sur les gardiens ? Je suis très heureux des trois gardiens et je veux juste profiter du 5-0. Je travaille avec les joueurs que j’ai. Je suis très content. »

Cristiano : « C’est celui qui a le plus tenté, comme à Gijon. C’est très positif. Personne ne doute de sa qualité. Il marquera beaucoup de buts si l’équipe se procure des occasions. »

Tactique : « En Italie, c’est une préoccupation quand vous changez de nombreuses fois de système. En Espagne, non. Notre équipe peut souvent changer de schéma sans être affectée. »

Articles liés