Borja Mayoral, le 8ème samouraï de l’ère Benzema

Le français est devenu un joueur inamovible du 11 du Real depuis son arrivée. Des joueurs comme Higuaín ou Morata ont du faire leurs valises à la recherche de temps de jeu dans d'autres équipes. 

benzema
Berk Ozkan / Anadolu Agency / AFP

Karim Benzema va débuter sa neuvième saison sous la tunique blanche. Arrivé lors de l'été 2009, il était l'un des désirs de Florentino Pérez, qui avait alors voyagé jusqu'en France pour le convaincre de signer. Depuis, 8 avant-centre sont venus concurrencer le natif de Bron.

Malgré le fait qu'il ne soit pas un grand buteur, Benzema est une des pièces indispensables de la BBC. Aucun des entraîneurs venus s'asseoir sur le banc madrilène n'ont osé se passer de ses services. Ses coéquipiers, particulièrement Cristiano Ronaldo, se sentent plus à l'aise à ses côtés grâce à son altruisme et son association naturelle avec n'importe quel joueur offensif.

Alors que le départ d'Álvaro Morata semble plus que probable, c'est Borja Mayoral qui aura la lourde tâche d'assumer le rôle de remplaçant de Karim si aucun attaquant n'est recruté d'ici la fin du mercato estival. Le joueur originaire de Parla (Madrid) revient tout juste d'un Erasmus allemand où il évoluait à Wolfsburg (2 buts en 19 apparitions). Son rôle dans l'effectif sera de substituer à Mariano puisque tout laisse à penser que CR7 sera aligné en 9 à quelques reprises durant la saison.

Borja s'unit à une liste importante de joueurs ayant rivalisé avec le français pour une place de titulaire. Il y a deux ans, lors de la saison 2015-2016, il a lui-même eu sa chance en participant à 6 matchs pour une seule petite passe décisive. Mariano est donc le dernier en date de cette longue liste à avoir fait ses valises, réaliste sur le temps de jeu dont il disposerait face à telle concurrence. Le dominicain aura disputé un total de 14 matchs pour 5 buts et 2 passes décisives.

Seuls Higuaín et Morata peuvent prétendre avoir tenu la dragée haute au français. L'argentin a passé 7 ans au Real mais a perdu de l'importance dès l'arrivée de Benzema. El Pipita tournait à plus de 20 buts par saison avant l'arrivée de Karim et a claqué 29 caramels lors de leur première ensemble. Ensuite, ces chiffres ont toujours été en dessous des performances de l'attaquant madrilène actuel qui lui volera sa place de titulaire, raison pour laquelle Gonzalo décidera de partir pour Naples.

Van Nistelrooy, n'est quant à lui resté qu'une demie saison à Madrid sans pouvoir rivaliser avec les deux géants. Même chose pour Adebayor (22 matchs, 8 buts) en 6 mois et quelques. Les canteranos ont eu de rares opportunités et n'ont pu inquiéter l'ancien lyonnais. Joselu aura tout de même inscrit 2 buts en autant de matchs alors que De Tomás n'a pour sa part pas pu être décisif lors de sa seule entrée en jeu.i n'a pu rester malgré l'affection transmise par le public merengue. Joselu et De Tomás sont les deux joueurs qui complètent la liste.

Aujourd'hui, il convient à Borja Mayoral de se frotter au grand Karim, et pourquoi pas apporter une concurrence saine et bénéfique à un Real Madrid en plein succès.

Articles liés