Casillas : “Partout où j’irai, je continuerai à crier Hala Madrid”

1436680078_extras_noticia_foton_7_1

Iker Casillas s'est présenté en conférence de presse pour s'expliquer sur son départ vers Porto. Le Capitaine madrilène était ému aux larmes..

"Tout d'abord, merci à tous d’être présents avec moi dans ce moment si  particulier. Aujourd'hui, je suis venu dans ce grand stade pour vous dire au revoir à tous et surtout aux Madridistas.

Comme vous le savez, depuis hier, j’ai cessé de faire partie du Real Madrid pour rejoindre Porto. J’ai rejoins ce club pour deux raisons. La première, l’envie qu’ils m’ont transmis, et la seconde, pour l'affection que j’ai reçu depuis que les gens là-bas savaient que ma destination était le Portugal. Je ferai de mon mieux pour ne pas les décevoir. Je ferai de mon mieux pour remporter tous les titres possibles. 

Je suis arrivé à ce jour difficile, dire au revoir à cette institution qui m'a tout donné. J’ai l’impression qu’était hier la première fois que j’ai enfilé le maillot du Real Madrid. Durant tout ce temps, nous avons souffert, nous avons ri, nous avons pleuré ensemble. J’ai réalisé mon rêve. Durant les 25 ans passés au club, je me suis senti aimé et accompagné. Ce club m’a formé en tant que joueur mais aussi que personne. Il m’a aidé à grandir avec ses valeurs : Le respect, l'amitié et l'humilité. Je tiens également à me souvenir de tous les coéquipiers avec qui j'ai été. Nous avons vécu des moments uniques ensemble, partagé des larmes de succès comme de tristesse.

Je tiens également à me souvenir de tous les entraîneurs que j'ai eu, car de tous j'ai appris beaucoup, de tous. Mais aussi leurs staffs techniques, qui m’ont conseillé et apporté beaucoup dans les bons et les mauvais moments. Bien sûr, tout le personnel, qui toute la journée font partie du Real Madrid. Tout mon amour à mes parents, dont les efforts m'ont aidé à emprunter ce chemin. Merci aussi à ma femme et mon fils, qui m'ont accompagné à chaque nouvelle étape.

Ces dernières lignes je les dédie au Madridisme. Merci pour votre soutien inconditionnel, pour avoir été votre capitaine, pour avoir soulevé des titres et m’avoir accompagné dans les bons comme les mauvais moments. Au-delà de se souvenir de moi comme un bon ou mauvais gardien, j'espère que vous vous rappellerez de moi comme une bonne personne. Pout tout ça, merci, mille fois, merci à vous, je ne pourrai jamais vous oublier. Partout où j’irai, je continuerai à crier "Hala Madrid". Je ne vais pas vous dire au revoir, ce sont plutôt des points de suspension. Nous nous reverrons par ici bientôt."

Articles liés