Clasico : Le casse-tête tactique de Benitez

Pour le Clasico, Rafa Benitez est déchiré entre plusieurs systèmes de jeu. 4-4-2, 4-3-3, la BBC ou pas.. Que choisir ?

BenitezÀ seulement 4 jours du Clasico, Benitez et son staff débattent d’un point crucial : La composition idéale à aligner pour battre Barcelone.

Attaquer ou contre-attaquer ?

Le Real joue à domicile samedi. Alors forcément, difficile d'imaginer les Madrilènes laisser leur adversaire faire le jeu en misant uniquement sur les contres. Mais le Barca n'est pas un rival comme les autres. Leur capacité à conserver la balle est indéniable et le technicien sera dans l'obligation de composer avec ce paramètre. Benitez devra choisir entre un 4-3-3 qui tente de prendre le jeu à son compte ou un 4-4-2 plus défensif, un système qui, à plusieurs reprises, a porté ses fruits contre les Catalans.

La BBC ou pas ?

Tout indique que les 3 hommes forts de l'attaque madrilène seront fin prêts pour accueillir le Barca dans 4 jours. Mais la BBC doit-elle être alignée d'entrée ? Car c'est surtout le cas Benzema qui fait débat. Ce dernier n'a plus joué depuis un bon moment déjà à cause d'une blessure à la cuisse, pire, le Français est en pleine tourmente juridique avec l'affaire Valbuena. Car si le 9 madrilène semble être prêt physiquement, l'est-il mentalement ? C'est ce que son entraineur va chercher à vérifier ces prochains jours, avant de faire le choix de le titulariser ou pas.

Les 5 onze possibles selon Marca :

benitez onze clasicoLes précédents de Benitez

Tout au long de sa carrière, Rafa Benitez a croisé sur sa route le FC Barcelone à 11 reprises. Trois fois il a opté pour le 4-2-3-1, trois autres pour le 4-4-2. Mais l'Espagnol a également testé d'autres systèmes de jeu contre les Blaugrana, comme un 5-3-2 avec Valence et Valladolid, ou même un 6-2-2 avec Extremadura. Des options difficilement envisageables cependant, vu l'effectif dont il dispose aujourd’hui au Real Madrid.

De tous ces systèmes, celui qui a donné les meilleurs résultats contre le FC Barcelone fut certainement le 4-2-3-1. Avec Valence, le coach a décroché deux victoires pour une défaite avec cette formation. Mais le Barca d’aujourd’hui n’est plus celui de l’époque, et Valence n’est pas le Real.

Il reste encore quelques nuits blanches à l'Espagnol pour se creuser la tête et élire une bonne fois pour toutes le schéma à adopter pour battre le Barca.

 

Articles liés