Courtois : “Avoir Zidane comme entraîneur est spécial”

Photo Pressinphoto / Icon Sport

Invité de l'émission Real Madrid Conecta sur les antennes de la chaîne de télévision du club, Thibaut Courtois a passé en revue l'actualité de son équipe.

La forme de l'équipe : "Depuis fin 2019, nous enchaînons les victoires et les matchs en conservant notre cage inviolée. Nous sommes partis confiants pour la Supercoupe, nous l'avons gagné, et il faut poursuivre cette série. Nous sommes très bons actuellement et il faut continuer dans cette voie."

Les objectifs pour la saison : "Je veux tout gagner. Cette année, nous nous battons pour tous les trophées possibles. Nous avons déjà gagné le premier et mercredi nous voulons avancer en Coupe puis continuer en Liga. Fin février, la Ligue des Champions revient avec un adversaire puissant en face. Nous avons très envie de continuer à nous battre pour tout."

Un rêve de réalisé : "C'est un rêve qui se réalise d'être ici, d'avoir déjà gagné deux trophées et d'être actuellement leader. Chaque jour, quand j'arrive à Valdebebas, j'y pense, et nous continuons à nous entraîner dur pour que nous puissions avoir de bons moments."

Sa forme personnelle : "Ce n'est pas facile de dire si je suis le meilleur ou non. Il y a de très bons gardiens mais je me bats pour aider l'équipe à gagner des matchs, comme face à Getafe ou en finale de la Supercoupe. Il faut travailler chaque jour car je sais que je peux mieux faire et le plus important est d'aider l'équipe."

Ses premiers souvenirs du Real Madrid : "En voyant Iker jouer ses premiers matchs. Je les ai vu jeune, et j'ai commencé à m'identifier au Real Madrid. Ma mère, qui est kiné, avait un patient qui allait toujours voir les matchs et il me ramenait des écharpes ou un maillot d'Iker. C'est à partir de là que j'ai toujours suivi le club et que je rêvais de terminer ici un jour".

Sa présentation : "Le jour de ma présentation avec le Real Madrid a été incroyable. C'était vraiment agréable d'être avec ma famille et mes amis proches. C'est un rêve qui se réalise, quelque chose que je souhaitais depuis longtemps. Quand je suis arrivé, j'étais heureux."

Son premier titre avec le Real : "C'est spécial car pour pouvoir jouer le Mondial des Clubs, il faut gagner la Ligue des Champions, que je dois encore gagner avec ce grand club. C'est un rêve pour moi. Je suis venu pour aider à gagner plus de trophées et rendre le club encore plus grand qu'il est. Ça a été mon premier titre et nous souhaitons tous en gagner plus."

La Supercoupe d'Espagne : "Nous étions très bien préparés, cela s'est vu dans les deux matchs. Lors de la séance de penaltys, je n'ai pas pensé à être le héros mais je me suis très bien senti après le match. Sergio et Isco m'avaient dit que cela se terminerait bien. J'étais confiant et, comme je fais deux mètres, j'ai essayé de me faire plus grand. En plus, notre équipe n'a raté aucun tir au but."

Le rôle de Zidane : "L'avoir comme entraîneur est spécial car quand j'étais petit, je le voyais jouer, c'est une référence. Être proche de lui chaque jour est une super chose. J'ai très envie d'être bon et de gagner à ses côtés".

L'intégration d'Eden Hazard : "Il est très drôle, il a toujours le sourire. Je m'entends très bien avec lui, je jouais déjà avec lui depuis longtemps en sélection, et aussi à Chelsea. Nous sommes de bons amis, c'est un grand joueur et une grande personne. Je souhaite qu'il revienne rapidement de blessure et qu'il nous aide à gagner plus de matchs".

La meilleure défense : "J'essaye d'arrêter tout ce que je peux. Comme je l'ai toujours dit, ce ne sont pas seulement le gardien ou les défenseurs qui comptent, nous sommes 11 sur le terrain et si nous défendons bien à 11, nous n'encaisserons pas beaucoup de buts. Quand on arrive vers moi, j'essaye de repousser tout ce que je peux. Comme à Valladolid, si nous conservons notre cage inviolée, c'est suffisant pour gagner".

La mort de Kobe Bryant : "Quand on me l'a dit, je n'y croyais pas. J'aime le basket et j'ai commence à en regarder quand Kobe gagnait avec les Lakers. Cela nous a fait un choc. C'est quelqu'un qui croyait beaucoup en lui, qui profitait et avait l'esprit d'un gagnant. Tout le monde va se rappeler de sa légende et de ses valeurs".

source : realmadrid.com

Articles liés