Courtois explique pourquoi il n'a pas serré la main des Marocains après le match

La Belgique est en grande difficulté dans cette Coupe du Monde et les coéquipiers d'Hazard et Courtois joueront un match décisif contre la Croatie de Modric, ce jeudi.

Vainqueurs du Canada sans briller lors du premier match, les Belges ont été sanctionnés de leur manque d'engagement et de force collective contre une équipe du Maroc solide et dominatrice lors de leur confrontation (2-0). Une défaite qui met les Diables Rouges dans une situation délicate puisqu'il faudra l'emporter contre la Croatie de Modric afin de se qualifier ou prendre un point et espérer une large défaite du Maroc.

Hazard et Courtois ont pris la parole

Dans son édition du jour, le quotidien L'Équipe, relayé par la presse belge, affirme qu'il y a de vives tensions dans le vestiaire. Il y aurait eu une altercation entre Vertonghen, Hazard et Kevin De Bruyne qui ont été visés par des critiques. Romelu Lukaku serait même intervenu pour calmer les esprits de tout ce petit monde avant que ça n'aille plus loin.

Ce mardi, les deux joueurs du Real Madrid ont alors pris la parole. Le premier visé d'abord, qui a démenti. "Il n'y a pas eu grand chose. Beaucoup de bêtises ont été publiés. Il y a eu une réunion hier où on s'est dit plein de choses", a expliqué le numéro 7 du Real Madrid. Une version confirmée par le portier : "Dans le vestiaire, Roberto Martinez a parlé un peu. Il y a trop de mensonges qui sont sortis. Des situations qui n'existent pas", a-t-il déclaré.

"Voir des choses sur les réseaux sociaux qui ne sont pas vraiment ce qu’on a dit est problématique. Cela peut créer des tensions avec un coéquipier.On ne sait pas qui a parlé mais le fait que tout le monde prenne ça pour la vérité est problématique. Si on trouve la personne qui a dit ça, ce sera sa dernière journée avec nous" a poursuivi Courtois.

Thibaut Courtois a également été interrogé sur les mots de Kevin De Bruyne affirmant que les Diables Rouges étaient "trop vieux" pour aller au bout de la compétition. "Ce n'est pas un problème d'âge. Au Real Madrid, nous avons Benzema et Modric. C'est trop facile d'invoquer cette excuse", a-t-il répondu sans détour.

Enfin, il a été reproché au gardien madrilène de ne pas avoir salué les joueurs du Maroc après la rencontre. Il a voulu s'en expliquer : "J'ai vu une critique car je n'ai pas serré la main des Marocains après le match. J'étais fâché envers moi-même. Je n'aime pas perdre. J'espère et je suis sûr que tout le monde a cet état d'esprit". Réponse jeudi avec le match contre la Croatie...

Articles liés