Hazard, Jovic, Militao… ou le mercato 2019 raté du Real Madrid ?

Aucune des trois grosses recrues du Real Madrid lors du mercato estival 2019 n’a pour le moment donné satisfaction. Presque un an et demi plus tard, le constat est limpide : c’est catastrophique. 

À lire : La conf. de presse de Zidane
À lire : La conf. de presse de Casemiro

À l’été 2019, Florentino Perez a sorti le chéquier mais ses investissements tardent à donner le coup de boost dont cet effectif du Real Madrid (avait) a besoin. Le président de la maison blanche avait alors déboursé plus de 200 millions d’euros pour trois joueurs : Eden Hazard (100M€ hors bonus), Luka Jovic (60M€) et Eder Militao (50M€). À eux trois, ils n’ont disputé que 83 matchs après une saison complète et 4 mois de compétition avec, de surcroît, des performances loin d’être à la hauteur.

Des abonnés à l’infirmerie

Luka Jovic et Eden Hazard ont un principal point commun : ils connaissent mieux les recoins de l’infirmerie que le terrain d’entraînement à Valdebebas, qui accueille aussi les rencontres du Real Madrid à domicile depuis l’après-coronavirus. Les deux joueurs enchaînent les allers-retours depuis leurs arrivées dans la capitale espagnole et tous les deux ont connu une grosse blessure dès la première saison : à la cheville pour Hazard, au genou pour Jovic.

Un palmarès auquel il faut ajouter une rechute (à la cheville), trois blessures musculaires et le Covid-19 pour le Belge puis une blessure au pied, un pépin musculaire et le Covid-19 également pour le Serbe. Quant à Eder Militao, il n’a pas non plus été épargné cette saison : une blessure dès le mois de septembre et le Covid-19 début novembre.

Un manque de constance qui se fait très, très clairement ressentir sur le terrain. Sans parler de l’apport statistique inexistant des deux offensifs (7 buts, 9 passes décisives), aucune des recrues de l’été 2019 n’a démontré qu’elle pourrait incarner ou faire partie de ce renouveau à Madrid. Luka Jovic ressemble de plus en plus à une erreur de casting tandis que les blessures à répétition d’Eden Hazard font de plus en plus penser à Kaka. Quant à Militao, que l’on attendait comme une troisième option sérieuse derrière Sergio Ramos et Rapha Varane, il peine à se montrer plus convaincant que Nacho.

Articles liés