Jupp Heynckes : “Je suis un admirateur de Zidane”

Heynckes
AFP PHOTO / CHRISTOF STACHE

Avant l'affrontement entre le Bayern Munich et le Real Madrid, Jupp Heynckes s'est exprimé face à la presse. 

L'arbitrage 
Je ne m'en préoccupe pas. Durant toute ma carrière comme entraîneur, je me suis bien comporté avec les arbitrages. C'est une demi-finale de Champions et ce sont les meilleurs arbitres. J'ai pleinement confiance en l'arbitre de demain. Je le connais et je suis très serein.

Peur de Cristiano ? 
Comme je l'ai dit auparavant, c'est une demi-finale de Champions avec les meilleures équipes en Europe. Il faut respecter chaque équipe et chaque joueur. Cristiano aussi, qui a eu une carrière unique. Bien sûr, tu prends en considération un joueur comme ça lors des analyses, mais la Ligue des Champions est gagnée par l'équipe la plus homogène. Nous avons aussi Lewandoswki, un attaquant qui a marqué 39 buts cette saison. Qui le freinera ?

Un échange Cristiano - Lewandoswki ? 
Ce n'est dans le plan d'aucune des deux équipes. C'est pour les journaux, dans la tête des journalistes, ça. Le Bayern est très content avec Robert.

L'affrontement face à Zizou
J'ai affronté beaucoup de grands et je dois dire que je suis un admirateur de Zizou, en tant que joueur et en tant qu'entraîneur. J'aime comment joue le Real Madrid depuis qu'il est entraîneur de cette équipe. J'aime la sérénité qu'elle dégage et lui observe les 90 minutes du match d'une manière très tranquille.

Le Real, un adversaire digne pour sa dernière
Clairement. Je n'avais pas l'intention d'être ici puisque j'avais mis un terme à ma carrière. C'est quelque chose d'extraordinaire de retrouver la scène du football à mon âge pour entraîner. Qui plus est de me retrouver en demi-finale de Ligue des Champions face au Real Madrid. Cela a toujours été de grands duels entre les deux équipes.

Un favori ? 
Dans une demie avec deux équipes ayant une telle culture en Ligue des Champions, il n'y a pas de favori. C'est vrai que le Real a remporté les deux dernières éditions et ils ont un avantage. Mais nous sommes en forme, nous avons gagné la Bundesliga, nous sommes en finale de la Coupe et nous voulons couronner cela avec une finale de Ligue des Champions.

Articles liés