Jovic : “Je n’ai rien à prouver à personne, je sais que je suis un bon joueur”

Luka Jovic a été présenté comme joueur de l'Eintracht et a effectué sa première conférence de presse sous ses nouvelles couleurs.

Son retour à Francfort : "Je suis très heureux d'être de retour. Je me sens vraiment bien et ça se voit sur le terrain. J'avais marqué deux buts durant mon étape au Real Madrid et j'en ai déjà mis trois ici. La ville, le club et l'équipe sont faits pour moi."

Ce qui lui est arrivé à Madrid : "Je n'ai pas eu de chance. Les blessures m'ont affaibli et dans la sphère privée tout ne s'est pas bien passé non plus. J'ai eu la chance de pouvoir m'entraîner quotidiennement avec les meilleurs joueurs du monde. J'ai acquis beaucoup d'expérience et je me considère comme un meilleur joueur maintenant. Malgré que je n'ai pas pu avoir de continuité sur le terrain, je retire beaucoup de choses positives du Real Madrid."

Son adaptation difficile à Madrid : "Je pense que c'est dû au peu de temps que j'ai pu jouer. Ce n'est jamais facile dans une équipe comme le Real Madrid, où le style est différent et où la pression est toujours très élevée. C'est pourquoi il était préférable de faire le choix de partir pour revenir ici."

Son retour à Madrid après le prêt : "Je ne veux pas me tourner vers l'avenir. Je suis concentré sur l'Eintracht et sur le fait de revenir à 100% pour jouer 90 minutes. Je n'ai rien à prouver à personne. Je sais que je suis un bon joueur et quiconque me voit saura l'apprécier."

La langue : "Je n'apprends plus l'espagnol. J'avais commencé à apprendre la langue à Madrid, mais maintenant je ne prends plus de cours."

Zidane vs Hutter : "Je ne veux pas entrer dans les détails, ce sont deux entraîneurs, celui de Madrid et celui d'ici, les deux sont excellents. Zidane est également très bon sur le plan personnel, mais il est plus facile pour moi de communiquer avec Adi (Hutter) en anglais, car je ne parle pas assez bien l'espagnol pour pouvoir discuter couramment avec Zidane. Ce genre de détail me facilite la tâche."

Articles liés