“Jovic m’a dit qu’il ne voulait qu’une chose : triompher au Real Madrid”

jovic
Photo Pressinphoto / Icon Sport

Bojan Custic, entraîneur personnel de Luka Jovic, a détaillé auprès de AS son plan de travail pour le confinement.

Quand avez-vous commencé à travailler avec Luka Jovic ?

Ça fait deux mois.

Sur quoi avez-vous travaillé en particulier au départ ?

Nous nous sommes concentrés sur le travail de force, les étirements, l'agilité et la vitesse de récupération après les efforts.

Et maintenant, depuis la quarantaine ?

Luka travaille trois heures par jour à domicile. Chaque matin, nous avons une routine d'une heure et l'après-midi, deux heures de forte intensité, d'une demande maximale.

Il est équipé pour ça ?

Dans son appartement, il a un tapis roulant, un vélo d'appartement et d'autres équipements, nous les utilisons donc pour nos entraînements. Nous organisons des sessions très spécifiques pour les footballeurs.

Comment définiriez-vous physiquement Luka ?

Il est en pleine forme et se sent bien en tous points.

Est-il possible pour un footballeur de rester en forme dans ces conditions ?

Il est possible qu'ils maintiennent leur physique, mais ils manquent de séances d'entraînement classiques, le ballon, être sur la pelouse avec leurs coéquipiers… mais bon, c'est possible.

Est-il difficile de motiver un joueur qui ne sait même pas quand la compétition reprendra ?

Lorsque le footballeur avec qui vous êtes est un professionnel, il n'y a aucun problème. Luka est très concentré sur nos séances d'entraînement, qu'il ait hâte ou non de retourner voir ses coéquipiers.

Contrôlez-vous également son alimentation ?

Oui, nous faisons des menus et il a ses restrictions, mais ce n'est pas quelque chose de nouveau pour lui.

Et plus en détail ?

Nous donnons trois repas principaux et deux prises de fruits entre eux. Leur alimentation, en général, comprend de nombreux fruits et légumes.

Est-il pesé quotidiennement, comme à Valdebebas ?

Oui, chaque matin nous contrôlons le poids et mesurons les jambes, les hanches, la poitrine, les bras ...

A-t-il perdu ou gagné des kilos, ou cela n'a pas bougé ?

Il est très bien. Je dirais qu'il pèse même moins qu'avant le coronavirus.

Êtes-vous en contact avec les spécialistes du Real ?

Pas pour le moment, non.

Luka n'a pas une adaptation facile au football espagnol. Est-ce que vous vous occupez également de la partie psychologique ?

Il y a beaucoup de gens dans son équipe qui lui parlent pour essayer de l'aider et il va très bien. Il va finir par montrer son vrai potentiel, il faut juste être patient.

Que vous dit-il sur son avenir ?

Il m'a dit qu'il ne voulait qu'une chose, triompher au Real Madrid, avoir une belle carrière et que le Bernabéu scande son nom. Et il a confiance en le fait que ça arrivera.

Articles liés