La meilleure défense de l’histoire du Real

navasDepuis le début de saison, la défense madrilène est quasiment imprenable. Seulement 2 buts encaissés en 11 rencontres, une performance unique dans l'histoire du club.

Mercredi. Parc des Princes. Paris. Le Real Madrid entre sur le terrain pour se mesurer à l'un des favoris de la Ligue des Champions. Le Paris Saint Germain de Zlatan, Di Maria, Cavani, Verratti et compagnie espère faire chuter les hommes de Benitez, toujours invaincus cette saison. Les Français, dans une très bonne forme et sans blessé majeur étaient favoris. De plus, ils jouaient à domicile, et leurs attaquants, étaient eux aussi en forme. Cavani restait sur 17 buts lors de ses 17 derniers matchs, et Zlatan, en tant que meilleur buteur de l'histoire du PSG pouvait espérer faire douter la défense madrilène.

0.18 buts encaissés par le Real Madrid cette saison

Mais les joueurs de Laurent Blanc n'ont rien pu faire face à la défense du Real. Et ils ne sont pas les seuls. Il s'agit en effet de la neuvième équipe incapable de percer le verrou crée par Benitez depuis son arrivée sur le banc madrilène. Les équipes de Gijon, du Bétis, de l'Espanyol, du Shakhtar, de Grenade, de Malaga, de Malmö et de Levante ont aussi échouées. Seules deux équipes donc ont pu marquer, L'Athletic Bilbao, par Sabin, et l'Atlético, grâce à l'Argentin Luciano Vietto. Ce qui nous donne donc une moyenne de buts encaissés incroyablement basse (0.18), avec 2 buts pris en 11 matchs.

"J'aimerai une équipe qui anime le jeu et qui va gagner tous les matchs... Qui attaque aussi bien comme ces dernières années, et qui défende mieux." avait déclaré Rafa Benitez en juillet dernier, lors de la pré-saison. Il ne comptait sans doute pas si bien dire. Depuis la création du club, il y a 113 ans, jamais une équipe n'avait encaissée si peu de buts à ce stade de la saison.

Imbattables en Ligue des Champions

Durant la saison 1997-98 (5 buts encaissés) et durant la saison 1973-74 (6 buts concédés), le Real Madrid s'était montré solide, contrairement à d'autres années : En 1933-34 par exemple (20 buts encaissés), ou lors de la saison 1950-51, où les madrilènes avaient pris.. 35 buts en C1 ! Il faut dire qu'à cette époque, le football se jouait avec 5 attaquants et 2 ou 3 défenseurs. Une autre époque.

Mais revenons au présent, au football d'aujourd'hui, et au Real Madrid de Benitez. En Liga, Navas est allé chercher 2 fois le ballon au fond de ses filets en 8 matchs. L'Atlético, avec deux 2 encaissés également, et Valence, avec 4 buts concédés suivent les madrilènes de près, tandis que le FC Barcelone, qui a déjà pris 11 buts figure parmi les défenses les moins hermétiques du championnat espagnol.

En Coupe d'Europe, les Merengue se démarquent aussi. Avec le Real Madrid, seul le Paris Saint-Germain n'a toujours pas encaissé le moindre but. Des performances qui sont aussi à attribuer à la grande forme de son gardien, Keylor Navas. Le Costaricien est imprenable sur sa ligne et démontre toute sa détermination à garder sa cage inviolée à chaque rencontre.

NavasLe meilleur de Benitez

Le technicien espagnol, Benitez, réalise lui aussi l'une de ses meilleures saisons sur le plan comptable, car que ce soit à Valence, Liverpool, l'Inter, Chelsea ou encore Naples, il n'avait jamais encaissé si peu de buts. Lors de ses 12 dernières saisons, ses équipes auront encaissées 378 buts, en 418 rencontres. Ce qui donne une moyenne de 0,9 buts par match.

Demain soir, au Balaidos de Vigo, le verrou madrilène devra une fois encore faire preuve de beaucoup de solidité, face à Nolito, Aspas ou encore Orellana, pour rester en tête du Championnat.

Articles liés