Le Real Madrid ne veut pas de l'argent de la Liga

Le Real Madrid s'est positionné, une nouvelle fois, comme le principal opposant de la nouvelle initiative de la Liga. Javier Tebas a vendu 10% du capital de la Liga pour donner de l'air aux clubs.

Ce mercredi, la Ligue professionnel du football espagnol a annoncé un accord avec le fonds d'investissement CVC Capital Partners qui consiste grosso modo à céder 10% du capital contre 2,7 milliards d’euros. Une somme astronomique qui sera reversée à "90%" aux clubs espagnols a promis la Liga afin de booster les compétitions et accompagner les clubs dans leurs projets et notamment la transition numérique. Le projet a été validé à l'unanimité par les 14 clubs (+ Tebas) membres de la Commission Déléguée.

Une commission dont ne fait plus partie le Real Madrid depuis cette saison, ce qui n'est pas pour déplaire à Javier Tebas. Le club madrilène s'est toujours positionné comme l'opposant numéro un de nombreux de ces projets et notamment la délocalisation de matchs de Liga en Amérique du Nord. D'après El Confidencial, 85% des 42 clubs professionnels concernés par cet accord sont favorables au projet, dont le Barça et l'Atletico.

Comme le raconte le journal espagnol, cette arrivée de fonds d'investissement est perçue par Florentino Perez comme un moyen pour Javier Tebas de contrer le projet de Super League. Le président madrilène promettait en effet 240 millions d'euros par saison à tous les clubs fondateurs de son projet.

Mais si le Real se permet d'adopter cette posture malgré une situation économique difficile, ce n'est pas le cas du Barça et de l'Atletico. Les deux autres grands clubs espagnols sont endettés jusqu'au cou et cet argent (entre 250M€ et 270M€ pour le Real et le Barça) pourrait notamment permettre à Laporta de prolonger Messi au club. Il l'avait promis aux supporters catalans et il va le faire... grâce à Javier Tebas.

Articles liés