L’effet José Mourinho

mourinho
Photo Icon Sport

Menacés par la rumeur d'un changement de coach, et condamnés à décrocher un bon résultat face à Galatasaray en Champions League hier, les Madrilènes ont su répondre présent.

Demandez donc à Sergio Ramos, ce qu'il pense des rumeurs d'un retour de José Mourinho sur le banc du Real Madrid... Si ça ne tenait qu'au capitaine et fidèle ami de Casillas, il aurait inscrit un triplé du gauche hier soir à Istanbul, histoire de balayer pour quelque temps au moins la menace d'un come-back du Special One.

Car c'est bel et bien de ça dont tout le monde parle, depuis que les résultats du Real de Zidane, ère II, laissent à désirer. L'entraîneur français sait pertinemment qu'il est menacé, et ne peut plus s'en cacher. Ce mardi à Istanbul, une petite bouffée d'oxygène s'est offerte à lui. Les siens ont fait le job, lui accordant le répit approprié. Mais comme toujours à Madrid, rien n'est jamais rose, et la menace d'une destitution rôde inlassablement.

Preuve de cet état de fait, la dernière saison du Real Madrid, pas besoin de chercher plus loin. Pas moins de trois coachs s'étaient alors succédé sur le banc (Lopetegui, Solari, Zidane). Alors forcément, quand les rumeurs d'un retour de José Mourinho planent sur cette équipe en mal de bons résultats, certains réagissent dans l'urgence. Entre 'pro' et 'anti' Special One, la rumeur ne faiblit pas, quitte même à influencer les prestations de certains.

Car hier à Istanbul, c'est un peu aussi l'indirecte victoire de José Mourinho, qui par sa seule ombre a poussé certains joueurs à tout faire pour que les bruits de son retour restent au tiroir. Zidane, lui aussi, sait qu'il n'a plus le droit à l'erreur. Le Français avait justement fait ses classes avec le Portugais sur ce même banc, et verrait certainement d'un mauvais oeil de se voir remplacé par celui dont il n'a appris qu'à... ne pas copier les défauts.

Articles liés