L’élimination en Ligue des Champions ne change pas les plans du Real Madrid

Imago

Pour la deuxième saison consécutive, le Real Madrid n'a pas atteint les quarts de finale de la Ligue des Champions. Pas question pour autant de chambouler les plans. 

Presque n'importe quel club pourrait se satisfaire d'une saison qui s'achève avec deux titres remportés. Mais pas le Real Madrid. Après une ère glorieuse en Coupe d'Europe, les Merengues viennent de buter par deux fois au stade des huitièmes de finale et la sensation après cette confrontation face à Manchester City est que l'élimination est tout à fait logique. Ni à l'aller, ni au retour, l'équipe de Zidane n'a réussi à apporter une réponse convaincante au défi proposé par l'équipe de Guardiola.

Dans les bureaux du Santiago Bernabeu, l'élimination ne plaît évidemment pas et la gestion de Zidane, comme l'attitude de certains joueurs, fait débat. Malgré ça, la Liga fait juge de paix et les dirigeants gardent une pleine confiance envers le technicien français qui a prouvé qu'il savait encore gagner.

Mais surtout, ces derniers se retrouvent face à une situation inédite qui les a conduit à prendre la décision de ne faire aucun dépense importante cet été. Au contraire, le club veut récupérer de l'argent grâce à la vente de joueurs et il est possible qu'un nouvel effort financier soit demandé aux joueurs de l'effectif pour l'exercice 2020-21. En effet, s'il est prévu que le Real rejoue à Bernabeu en septembre, cela se fera sans un stade plein et les pertes vont se poursuivre.

De fait, le club madrilène va devoir parier sur un réveil d'Eden Hazard et l'évolution de ses jeunes joueurs comme Vinicius Junior ou Rodrygo pour élever le niveau de son attaque. Car pour la première fois depuis la saison 2006-07, le Real Madrid n'a pas dépassé la barre des 100 buts marqués (toutes compétitions confondues).

Articles liés