Les 3 enseignements de Villarreal – Real Madrid

Le Real Madrid a été accroché sur la pelouse de Villarreal, l’une des équipes les plus en forme du championnat espagnol. Que retenir de ce match côté Madrid ? 

C’est dans un contexte bien particulier, sans de nombreux cadres, que l’équipe de Zidane s’est frottée au sous-marin jaune ce samedi. Un match nul (1-1) qui n’a pas si mauvais goût compte tenu des absences face à un bel outsider de la Liga. Et au-delà du résultat, voici ce qu’on peut retenir de ce match post-trêve internationale.

Mariano : occasion, but

Privé de Benzema et Jovic, Zinédine Zidane a été forcé de ressortir Mariano Diaz de la cave. Une occasion que le Dominicain n’a pas manqué puisqu’il a ouvert le score après seulement deux minutes de jeu. Il a par ailleurs converti la seule frappe cadrée du Real Madrid dans ce match. Conclusion : Mariano mérite au moins une autre opportunité.

Nacho - Varane, on garde

C’est l’une, si ce n’est la satisfaction de ce match : la charnière défensive du Real Madrid a livré un très bon match. Une bonne nouvelle après le début de saison très moyen de Raphaël Varane et le faible temps de jeu de Nacho. C’est un enseignement important sur lequel Zinédine Zidane s’appuiera très certainement avant de composer son onze mercredi contre l’Inter Milan. Nacho a plus d’expérience que Militao et aussi plus d’automatismes avec le Français.

Kroos, Modric et Odegaard, un trio inédit

Sans Casemiro et Valverde, Zidane a décidé de repositionner Toni Kroos en sentinelle avec Martin Odegaard et Luka Modric au milieu. Un trio inédit dans cette configuration qui a permis au Real de garder un certain contrôle sur le match pendant une heure (sans pour autant se créer des occasions) grâce à l’aisance technique des trois hommes. Zizou a fait le choix de sortir le Norvégien en même temps qu’Unai Emery a apporté ses corrections, il est donc difficile de prédire si le trio aurait pu tenir jusqu’au bout.

Articles liés