“Les blessures d’Hazard sont en grande partie dues au stress”

Selon l'un des médecins de l'équipe nationale belge, il n'y a pas à chercher très loin pour expliquer les blessures à répétions d'Eden Hazard. Elles seraient dues à la pression et au stress.

Depuis qu'il est à Madrid, les déboires de l'ancien joueur de Chelsea ont de quoi inquiéter. Ce dernier enfile les blessures comme des perles, dont la dernière en date ce week-end face à Alavés, au point même qu'on commence à en chercher des causes autre que la simple malchance.

Pour Kris Van Combrugge, médecin de la sélection belge, la raison est toute trouvée : le stress. L'impact du mental sur la condition physique d'un joueur, une hypothèse qui n'est pas sans rappeler certains calvaires vécus par d'autres Madrilènes avant lui, comme Gareth Bale ou le Brésilien Kaka.

"À Madrid, les attentes sont grandes. À l’extérieur, Eden donne l'impression d’être plutôt imperméable à la pression, mais personne n'échappe au stress. Cela peut avoir un impact sur les muscles. Je pense que son tonus musculaire est un peu trop élevé en ce moment et cela peut augmenter les risques de contracter des blessures", affirme Combrugge.

"Eden veut toujours donner le meilleur de lui même. Là, je pense qu’il a dépassé la limite, qu’il pousse son corps un peu trop loin. Eden dit souvent : je veux tout faire pour mes fans, pour Martínez, pour Zidane... Il veut toujours être prêt à jouer, alors il met un peu de pression sur lui-même. Ce n'est pas visible de l'extérieur, mais Hazard est juste une personne. Une trop bonne personne qui n'est pas égoïste. Eden veut faire ressortir le meilleur de son corps pour tout le monde", conclut le médecin. 

Articles liés