Les secrets de l’explosion de Vinicius Junior

Vinicius Junior fait un début de saison tonitruant avec le Real Madrid et ce n'est en rien le fruit du hasard. Le Brésilien évolue dans de parfaites conditions.

Auteur de 4 buts en autant de matchs en ce début de saison, Vinicius Junior impressionne. Le Brésilien donne la sensation d'être un tout autre joueur que celui observé durant les trois premières années à Madrid. Comme si le fameux déclic que l'on espérait mais que beaucoup n'attendaient plus, est survenu. Il est évidemment trop tôt pour s'enflammer mais il y a de bonnes raisons de croire qu'il a simplement franchi un cap important, peut-être le plus important de sa jeune carrière et qu'il ne s'agit pas d'un état de grâce éphémère.

Car jusqu'ici, jamais le jeune Brésilien n'avait su un tant soit peu enchaîner les belles prestations. Il parvenait à briller par éclat, et c'est d'ailleurs ce qui lui a permis de conserver la confiance de son club, mais même ses buts résultaient plus souvent de la chance que d'autre chose. Des frappes contrées qui finissent par faire trembler les filets, la spécialité de Vini JR jusqu'en mai 2021. Un temps révolu, si l'on en croit son début de saison.

La confiance de Carlo Ancelotti

En effet, quelque chose à changé chez le Brésilien cet été et il l'admet de lui-même. "Le secret, c'est que Ancelotti croit en moi", assure-t-il dans le vestiaire du Real Madrid selon quelques indiscrétions de Marca. Depuis sa première conférence de presse, l'Italien montre effectivement qu'il a foi en lui et qu'il n'est pas question de ne pas exploiter son potentiel. Un potentiel que le nouveau coach du Real parvient à exploiter, alors que certaines voix au club lui auraient recommandé de partir en prêt si Zidane était resté sur le banc de la maison blanche.

Pourtant, Vinicius a débuté sur le banc mais cela n'a jamais été un problème pour le jeune Madrilène, qui savait qu'il aurait un rôle à jouer avec Carlo Ancelotti. Le plan s'est déroulé comme prévu, les attentes du technicien du Real ont même sans doute été dépassées et c'est désormais avec un statut de titulaire en puissance que le Brésilien s'entraîne quotidiennement à Madrid. L'Italien a compris comment mettre son joueur dans les meilleures conditions de jeu et d'état d'esprit, sans pour autant relâcher la pression. "C'est très bien mais il doit continuer, c'est tout", a martelé pas plus tard que dimanche son coach, qui ne manque pas de souligner ses progrès et son sang froid devant le but.

Une méthode de travail efficace

Fin 2021, Vinicius Junior est aussi, vraisemblablement, en train de récolter les fruits de son travail acharné en dehors de Valdebebas et du Bernabéu. Marca le souligne dans son édition du jour, le gamin que l'on a vu au Bernabéu ce dimanche n'a plus rien à voir avec celui qui a débarqué en 2018. Il s'est tout simplement professionnalisé au fil du temps.

D'ailleurs, sa blessure contre l'Ajax a sans doute été un tournant majeur dans ce processus. Après cette énorme désillusion, car on se souvient tous de ses larmes en quittant la pelouse, Vini s'est entouré d'un des meilleurs préparateurs physiques brésiliens. Il lui a inculqué une vraie méthode de travail et plus de discipline qui sont clés dans le développement de son corps et ses facultés physiques. Aujourd'hui, il est plus fort, plus rapide et plus puissant tout en étant moins sujet aux blessures. Un véritable avion de chasse.

De surcroît, il a soigné ses habitudes alimentaires et il a augmenté ses temps de repos. On en a déjà parlé, le Brésilien suit le mode opératoire de Cristiano Ronaldo avec un cuisinier et une diète très contrôlée. Un rythme difficile à s'infliger au départ jusqu'à ce que vous comprenez que ces éléments sont essentiels pour tirer un rendement maximum de votre corps.

Le pari de Florentino Perez

Florentino Perez a bien tenté de recruter Kylian Mbappé jusqu'à la dernière seconde, il continuera dès janvier et tentera même de faire coup double avec Erling Haaland. Pour autant, le président du Real n'a jamais envisagé un compromis avec le Brésilien et cela donne aussi confiance. Benzema pourrait en témoigner après ces premières années à Madrid. "On ne touche pas à Vini", a réaffirmé Flo Perez il y a quelques mois et on sait pourtant que le PSG aurait pu changer d'avis sur Mbappé si le Real avait mis son jeune joueur dans la balance.

Le président du Real adore Vinicius. Son sourire contagieux, sa façon de pratiquer le football pour le public et son madridisme sont autant de raisons qui justifient que l'ancien joueur de Flamengo soit un véritable coup de coeur de Florentino Perez. Le Real a certes payé cher pour le recruter, mais pour le reste l'attitude du joueur (et de son entourage) est irréprochable sur et en dehors du terrain.

Il aime le Real Madrid et le démontre à chaque instant, jusque dans les négociations puisqu'il est à ce jour toujours le 4e plus bas salaire de l'effectif. Son contrat expire en 2024 et il est clair que cette saison est cruciale pour un joueur qui n'écoutera quoi qu'il arrive que son coeur qui appartient à la maison blanche.

Articles liés