L’indignation du vestiaire madrilène envers l’arbitrage

Malgré un Clasico de toute beauté et haletant du début à la fin, c’est une nouvelle fois l’arbitre principal de la rencontre qui est sujet à la controverse.

(Photo by Urbanandsport/NurPhoto)

En effet, la victoire acquise par le Real Madrid 1-3 au Camp Nou n’a pas suffi à calmer l’incompréhension qui règne dans le camp madrilène. Au cœur des débats, le carton rouge très très léger pour Cristiano Ronaldo et, surtout, le pénalty imaginaire donné à Barcelone.

Le Real Madrid croit que ce n’est pas un hasard si, lors des cinq Clasico disputés par Zinédine Zidane, la Maison Blanche a fini quatre fois en infériorité numérique. Cependant, la performance de De Burgos Bengoetxea semble avoir dépassé toutes les limites, hier soir.

« C’est systématique, à chaque match que nous jouons, mais ce soir… Cela dépasse tout, et de très loin », a déclaré un joueur madrilène anonymement à l’issue de la rencontre.

Comme énoncés précédemment, les malentendus principaux viennent du pénalty accordé après un plongeon grotesque de Luis Suarez, mais aussi suite au carton rouge reçu par Cristiano Ronaldo. Une expulsion qui a non seulement surpris les Merengues, mais aussi les joueurs catalans, qui ne s’attendaient pas à voir le Portugais exclu après son contact avec Umtiti.

Les Los Blancos ne se sentent pas protégés par les arbitres, et espèrent que le nouveau personnel de la fédération pourra rétablir un certain ordre et une équité, qui ne semblent pas exister actuellement.

Articles liés