Lucas Silva, c’est 60 millions !

Le site web Football Leaks a de nouveau dévoilé le contrat de l'un des joueurs du Real Madrid. Il s'agit de celui de Lucas Silva dont le prêt à l'Olympique de Marseille prendra fin le 30 juin prochain.

L'accord avait été finalisé le 26 août 2015, et l'OM n'avait eu alors aucune indemnité de transfert à débourser. Mais au 20 juin prochain, les Phocéens devront payer 650.000 euros pour avoir droit à une offre d'achat définitive. Et si les dirigeants marseillais souhaitent garder l'international Espoir brésilien, ils devront débourser... 60 millions d'euros ! Cela en vertu du point 7 du contrat entre les deux clubs. Un chiffre insensé comparé aux performances du jeune Brésilien, acheté 14 millions d'euros en janvier dernier à Cruzeiro.

20150914_2_3_1_1_0_obj9826351_1Le caractère gratuit de l'opération avec l'option d'achat à un prix si élevé peut apparaître comme un moyen d'esquiver le mécanisme de solidarité imposé par la FIFA. Le club qui acquiert un joueur est en effet obligé de payer 5% de l'indemnité de transfert au club qui a formé un joueur entre ses 12 et 23 ans. Dans ce cas, en ne payant que l'option (650.000 euros), et non le prêt lui-même, l'OM n'a pas à verser d'argent à Cruzeiro, au Nacional de Minas Gerais et AE Ovel, les clubs formateurs de Lucas Silva.

Le contrat révèle également d'autres conditions étranges imposées par Madrid. Dans le point 10, il est écrit que Lucas Silva "ne peut pas jouer ou s'entraîner pendant plus de 48 heures", ou encore que si le joueur se blesse pour une durée supérieure à 7 jours, le club Français se doit de le signaler aux médecins du Real, qui sont les seuls à pouvoir autoriser un quelconque traitement ou une opération.

Articles liés