L’UEFA ne peut pas exercer de représailles contre les clubs de la Super League

Les menaces de l'UEFA vont sans doute devoir en rester à des communiqués, s'agissant en tout cas du Real Madrid, du FC Barcelone et la Juventus de Turin.

L'UEFA et la FIFA ont été prévenus : ils ne peuvent prendre aucune décision qui viendrait sanctionner les clubs fondateurs de la Super League, au motif qu'ils ont justement eu pour projet de créer une Super League. En effet, Mario Torrejón, le journaliste de la Cadena SER, a rapporté hier dans l'émission Carrusel Deportivo que les deux grandes institutions qui régissent le football ont été averties de cela par le ministère de la justice Suisse.

Le 25 mai dernier, l'UEFA avait communiqué de manière officielle qu'elle ouvrait une enquête disciplinaire à l'encontre du Real Madrid, de la Juve et du FC Barcelone, les trois derniers clubs refusant de lâcher le projet de Super League. Quant aux neuf autres clubs, ils ont par ailleurs été financièrement sanctionnés par l'UEFA... en toute inégalité si l'on en croit cette information.

Reste désormais à savoir si l'UEFA va rendre publique cette information alors qu'on sait que Ceferin, le président, souhaitait exclure les trois clubs de la Ligue des Champions. Il va aussi falloir attendre de connaître l'issue de cette affaire portée à la Cour de justice de l'Union Européenne par les trois "rebelles" afin de contester le monopole des deux organismes.

Articles liés