Marcelo : “Un intérêt de la Juventus ? Moi je ne veux pas quitter le Real Madrid”

marcelo
Photo Icon Sport

Marcelo a longuement discuté avec Fabio Cannavaro en direct sur Instagram ce vendredi soir. Il a notamment évoqué la rivalité Cristiano - Messi mais aussi son avenir. 

Un intérêt de l'Italie : "J'entends ici depuis deux ans que j'ai signé avec la Juventus, que je ne pouvais pas vivre sans Cristiano... Les gens inventent beaucoup de choses.

Son avenir : "Je ne veux pas m'en aller, et je ne pense pas que le Real Madrid veuille me laisser partir. Nous sommes très bien ici. J'ai une histoire incroyable ici. Je ne sais pas si la Juventus me veut, vraiment."

Roberto Carlos : "Je suis toujours très nerveux lorsque je parle avec lui. C'est mon idole. Je le regarde depuis que j'ai commencé à jouer au football. Je me demandais comment pouvait-il monter et descendre autant de fois."

Sergio Ramos : "Lorsque je l'ai vu pour la première fois, il était très jeune, mais il avait le leadership. On savait qu'il allait être un leader. Et il l'est. Je l'ai accompagné toutes ces années et je l'ai vu progressé, énormément."

Zidane : "Les gens pensaient qu'il n'était pas possible de gérer un vestiaire avec autant de poids. Et Zizou a réussi quelque chose d'incroyable. Quand il arrive, nous sommes dans un moment très dur, très difficile, on ne gagne quasiment rien. Mais on n'oublie pas le travail réalisé avant ça. Ancelotti a fait un très grand travail..."

Les plans à venir : "Il y a la question de l'âge. Je vais fêter mes 32 ans. J'ai certaines choses en tête. Je veux travailler. Je ne veux pas continuer à travailler de manière directe avec le football. Je n'ai pas les caractéristiques pour être entraîneur. Mais j'ai toujours eu une chose en tête, j'ai vécu beaucoup de choses au Brésil quand j'avais 15 ans. J'ai vu beaucoup d'agents de football dire à certains parents au sujet de leurs fils : 'Viens, je vais te donner ci et ça'. Et au final, l'enfant, qui avait beaucoup de qualité, reste sur le côté car l'agent ne pensait qu'à l'argent. Ils ont gâché l'avenir de beaucoup d'enfants. Tout ça pour l'argent. Il vendait un enfant à un autre club, ils prenaient une commission et ciao. Je veux pouvoir aider ces enfants."

Hazard : "Fabio, je te dis une chose : il est au top du top. La vitesse avec laquelle il fait les choses est très différente. Il était bien, mais il y a eu cette blessure ensuite. Je crois qu'il va revenir là."

Le meilleur entre Cristiano et Messi : "C'est une question pour emmerder ceux qui ont joué au football. Chacun à son avis. Je me suis entraîné avec Cristiano et j'ai joué dix ans avec lui, la motivation qu'il te donne sur le terrain, les choses qu'il fait, la façon dont il parle... Il est au top. [ndlr : Cannavaro dit que Cristiano est peut-être plus un leader que Messi]. Mais avec le ballon, Messi peut être complètement à l'arrêt et à partir de rien..."

Vinicius et Rodrygo : "Je vois des jeunes de 18 ans et je les vois comme des enfants. Je pensais être mature lorsque je suis arrivé ici, que je savais tout. Et je ne savais rien. J'étais un enfant."

Le plus impressionnant : "Vinicius, c'est l'explosion totale. Il a une capacité de dribble incroyable. La rapidité qu'il a balle au pied, il a joué au futsal... Il me fait penser à Robinho mais avec beaucoup plus de vélocité. Rodrygo est calme, tranquille, on dirait qu'il joue depuis 10 ans. Ils sont différents. Je leur dis de rester calme et de passer le ballon à Benzema pour qu'il marque les buts. Leur moment viendra."

Ses objectifs : "Je veux une Ligue des Champions de plus. Et un Mondial avec la sélection."

Le confinement : "Je ne suis sorti qu'une seule fois avec mes quatre chiens. Ici, les gens respectent le confinement mais ça a été très dur. Il y a malheureusement beaucoup de morts."

Articles liés