Mbappé : “Mon avenir ? Ce n’est pas ce qui m’intéresse pour le moment”

L’attaquant de l’Equipe de France, Kylian Mbappé, a comparu en conférence de presse ce dimanche à Clairefontaine.

Son évolution depuis le Mondial remporté il y a trois ans : "En 2018 c'était ma première compétition, c'était le moment de confirmer. Là j'ai fait des saisons pleines, mais dans le foot tu dois toujours confirmer, il ne faut jamais s'isoler du collectif. On doit rester un groupe uni et s'appuyer sur nos forces. On ne pourra pas se permettre d'avoir une entrée timide vu nos adversaires, on a tout le pays avec nous. Pas de tension, tranquille. Question suivante (rires)."

Prolonger ou pas, a-t-il pris sa décision ? "Ça ne m'intéresse pas. Ça ne m'intéresse pas pour le moment, je suis ici pour représenter l'équipe de France. Le plus important, c'est l'équipe de France. Ne pas perturber le groupe, c'est le plus important. Je vais juste répondre sur un point. Je n'ai jamais demandé un seul joueur au président ni à Leonardo, ni à n'importe qui au club. Je n'ai jamais conseillé quoi que ce soit. Je suis un simple joueur de foot, je dois me contenter de ce que je fais sur le terrain. Le président et Leonardo pourront répondre et vous le confirmer."

Le retour de Benzema : "On n'a pas encore beaucoup joué ensemble. Sa qualité n'est plus à prouver, c'est un grand joueur, on espère qu'il va énormément nous apporter, pas beaucoup de doutes à ce sujet. Il est complet et va s'ajouter à ce collectif, ce ne sera que bénéfique."

Les remarques de Giroud après France-Bulgarie, qui disait regretter ne pas être assez trouvé par ses coéquipiers : "On en a parlé, on a discuté de ça, ça a fait parler, tout le monde sait ce qui s'est passé, j'ai été un peu affecté mais on ne va pas en faire toute une histoire, l'équipe de France reste le plus important, des broutilles ne vont pas venir perturber notre préparation. Ce qu'il a dit ne me dérange pas plus que ça. Je suis attaquant et j'ai eu ce sentiment 365 fois dans un match, quand tu as la sensation qu'on ne te sert pas. C'est plus de le sortir publiquement. Je l'ai vu dans les vestiaires, je l'ai félicité pour ses buts, il ne m'a rien dit. Je l'apprends dans la presse. C'est plus ça que ce qu'il a dit, il n'a rien dit de méchant. C'est un attaquant, il veut marquer des buts, il a un record qui n'est pas loin."

Fait-il plus de passes à Benzema ou Neymar qu'à d'autres joueurs ? "Vous sous-entendez quoi ? Ce sont des joueurs différents. Neymar touche 150 ballons par match. Benzema en touche 80. Olivier en touche beaucoup moins vu son profil. Si vous comparez le nombre de passes que je fais à Benzema ou Neymar par rapport à Giroud, c'est sûr que je fais moins de passes à Olivier. Mais ça ne veut pas dire que je ne regarde pas Olivier. C'est juste que son profil est différent. Benzema décroche à 40m du but pour toucher des ballons, Giroud préfère rester devant pour être présent dans la surface. C'est un peu malsain. On essaie de dire des choses sans les dire. Tu sous-entends que je ne veux pas faire de passes à Giroud. Je dis que ce sont des profils différents."

Articles liés