Mercato : le point sur les “pistes” du Real Madrid

AFP PHOTO / JAVIER SORIANO

À un mois de la fermeture du mercato estival, le Real Madrid n'a pour le moment concrétisé aucun gros transfert. Real France fait le point sur le mercato de la Casa Blanca.

Dans 15 jours, les Merengues disputeront leur premier match de la saison, et de l'ère Julen Lopetegui. Mais alors qu'on annonçait un mercato très agité du côté de Madrid, c'est en réalité tout le contraire, et ce, même malgré la bombe Cristiano Ronaldo. La stratégie de Florentino Perez a cependant évolué, et le président du Real Madrid est confronté à l'explosion du marché et des nouveaux (très) riches : clubs anglais et clubs soutenus par les fonds du Qatar. Ainsi, il est devenu plus complexe encore de recruter des stars mondiales comme Neymar ou Mbappé, dont les contrats sont exorbitants dans un club où une offre de 300 millions d'euros pourrait être refusée.

Face à cette nouvelle réalité du marché, les dirigeants du Real Madrid ont choisi de prendre un nouveau virage qui consiste à recruter les pépites de demain dès leur plus jeune âge : Asensio, Odegaard, Vinicius Junior, Rodrygo, Lunin, etc.

Ainsi, pour le moment, seuls Odrioziola (acheté), Lunin (acheté) et Vinicius Junior (retour de prêt) sont venus renforcer l'effectif madrilène en vue de la saison à venir. Toutefois, Julen Lopetegui le sait, il manque encore un avant-centre au profil de buteur pour faire face à la nouvelle longue saison qui attend le Real Madrid. La piste Eden Hazard est en stand by, tout comme celle de Thibaut Courtois. On fait le point sur les dossiers de l'été.

Theo Hernandez 

Annoncé sur le départ, en prêt, à la Real Sociedad, le joueur français est actuellement à Miami avec le reste du groupe. Si on s'attendait à ce que l'accord soit officialisé avant le départ de l'équipe aux Etats-Unis, le prêt serait toujours en discussion entre les deux clubs.

Mateo Kovacic 

Partira, partira pas... Une chose est sûre, Mateo Kovacic a été extrêmement clair sur ses envies futures et la possibilité d'un départ est réelle, comme il l'a fait savoir à ses dirigeants. En quête de temps de jeu, le Croate semblait décidé à partir, mais les discussions qu'il a eues avec le nouvel entraîneur du Real Madrid l'ont, semble-t-il, convaincu. Selon les informations, généralement fiables, de la radio espagnole Onda Cero, le vice-champion du monde est parti pour rester une année supplémentaire.

Karim Benzema

Finalement, ce ne fut qu'un feuilleton pour la presse. L'attaquant français a été un temps annoncé très proche de Naples et du Milan AC par les médias italiens, avant que le joueur et son agent ne démentent rapidement les informations en circulation. Se queda.

Mauro Icardi

L'attaquant de l'Inter Milan était, a priori, dans la short-list des dirigeants du Real Madrid pour ce mercato estival durant lequel on annonçait un concurrent de poids pour Karim Benzema. Mais l'Argentin est aujourd'hui très loin de la Casa Blanca, et l'opportunité de le faire signer pour 110 millions d'euros (montant de sa clause libératoire jusqu'au 15 juillet dernier) est passée.

Edinson Cavani 

La presse espagnole et italienne a fait état d'un intérêt du Real pour l'Uruguayen. Si les médias parisiens évoquent de petites tensions entre lui et certains dirigeants du PSG, cela ne devrait pas pour autant lui ouvrir la porte à un départ. De plus, le chouchou du Parc des Princes ne forcera pas un départ, bien au contraire.

Thibaut Courtois

Annoncé au Real Madrid depuis la fin du Mondial, le transfert de Thibaut Courtois est bouclé et le club espagnol déboursera entre 25 et 35 millions pour le portier belge. Pour autant, les Blues ne veulent rien officialiser avant d'avoir trouvé son remplaçant, et le marché anglais (dans le sens des arrivées) ferme le 9 août prochain. Jurisprudence De Gea...

Eden Hazard

C'est le seul petit dossier chaud de l'été du côté de Madrid. Les dirigeants du Real ont l'accord du joueur, lui qui a toujours ouvertement fait part de ses envies d'évoluer sous le maillot blanc. Néanmoins, Chelsea fait preuve de moins d'enthousiasme au moment de négocier avec Madrid. En effet, le club anglais réclamerait entre 150 et 200 millions d'euros pour lâcher le Belge. Une somme estimée trop élevée pour Florentino Perez, qui n'a pas l'intention de faire de folie pour le recruter. Le dossier est au point mort.

Robert Lewandowski

C'est la rumeur revenue au goût du jour ces dernières 48 heures. La presse allemande et espagnole s'accordent sur une chose : le Polonais aimerait changer d'air et rejoindre la Casa Blanca. Ces derniers sont intéressés, mais le problème est double : le Bayern n'a pas envie de le vendre, et Florentino Perez ne semble, une fois encore, pas enclin à casser la tirelire pour recruter un joueur qui fêtera prochainement ses 30 ans. Les chances de le voir débarquer sont minces.

Articles liés