Nacho : “Je me sens titulaire au Real Madrid”

nacho
NACHO - AFP PHOTO / FLORIAN CHOBLET

Le défenseur de la Roja et du Real Madrid, Nacho Fernandez, a livré une longue interview pour le média Goal. Extraits.

Jouer la Coupe du Monde : "C'est le rêve de tous les enfants... Dans mon cas j'ai fait deux rêves : jouer avec le Real Madrid et jouer avec l'équipe nationale espagnole. Maintenant que je suis proche de pouvoir jouer le trophée le plus important pour n'importe quel joueur, ça me renforce dans l'idée de travailler et de décrocher une place dans la liste pour réaliser un autre rêve."

Le meilleur moment de sa carrière ? "Oui, ces derniers temps. Depuis l'année dernière en réalité, quand j'ai vraiment explosé au Real Madrid. C'est à partir de là que j'ai été le plus à l'aise, que j'ai joué le plus de minutes avec Zidane. Cette année est dans la continuité de la saison passée. Je suis heureux de jouer au Real Madrid à chaque match et d'être là avec l'Espagne. J'espère que ça ne s'arrêtera pas."

Rôle au Real : "Je me sens titulaire, oui. Bon, je ne sais pas si c'est la bonne expression. Ce que je ressens, c'est que je suis important. Les chiffres sont là. La confiance que Zidane me donne est à 100%, aussi bien quand je lui parle et quand il me fait jouer. C'est lui qui m'a amené là et qui m'a donné toute la confiance d'être en équipe nationale, de continuer à réaliser mes rêves en remportant des titres avec le Real Madrid."

Ses entraîneurs : "Depuis que je suis en équipe première, il est clair que rien de tout cela ne me serait arrivé si Mourinho ne m'avait pas fait débuter, par exemple. Qui sait ce qui se serait passé ? Je suis très reconnaissant envers lui aussi, parce que c'est lui qui m'a intégré en équipe première, puis il y a eu Ancelotti, qui comptait aussi sur moi, même si c'était d'une manière différente de Zidane. Quand Benítez est venu, ça a été la continuité de ce qui se passait avec Ancelotti. Mais Zidane m'a poussé à arriver où j'en suis, et je le remercierai toujours."

Belle carrière : "J'ai passé de très beaux moments au Real Madrid, j'ai gagné des titres que je n'aurais jamais cru pouvoir gagner, comme par exemple trois Ligue des champions. C'est un titre très compliqué, et je ne vous dis même pas ce que ça représente d'en gagner trois. Quand je serai plus vieux, j'évaluerai beaucoup plus toutes ces choses. Je me souviens que lorsque j'ai rejoint le Real Madrid, j'étais milieu de terrain et que si j'avais continué dans cette position, j'aurais peut-être été mis dehors au bout de deux ans. Vous ne savez jamais."

Son avenir : "J'aime vivre et profiter du présent mais ce serait un rêve génial de finir ma carrière au Real Madrid. Après, tout va très vite dans le football. Mais j'ai un très long contrat avec le Real Madrid et j'espère pouvoir le respecter. Ma prolongation ? On discute encore, c'est pratiquement fait. Il n'y aura pas de problème, c'est fait."

Choisir entre rester à Madrid et un chèque en blanc ailleurs : "En ce moment, avec mon âge et tout ce qui m'arrive, je choisis de rester avec le Real Madrid."

Articles liés