Neymar : “Vinicius et Rodrygo vont devenir bien meilleurs avec le temps”

neymar
Photo Icon Sport

La star du PSG, Neymar, a accordé une interview au média brésilien Globoesporte. Il évoque ses compatriotes Vinicius et Rodrygo, mais aussi Ramos et Zidane.

Adaptation de Rodrygo et Vinicius : "Au Brésil, les gens sont un peu pressés. Ils aimeraient qu'ils résolvent tous des matchs tout de suite et soient présents dans tous les championnats. L'adaptation est difficile. C'est difficile d'arriver et de jouer à un niveau élevé dans des clubs comme le Real ou Barcelone."

Marge de progression : "Ce sont des joueurs de grande qualité. Ils sont là depuis peu de temps, ils vont acquérir beaucoup d'expérience, mûrir un peu et ils seront alors bien meilleurs qu'ils le sont actuellement."

Une année compliquée pour lui : "Ça a été une année difficile à tous points de vue, sur le plan professionnel comme personnel. Une année d’apprentissage, de rebondissements, de dépassement de soi. J’ai fini par me blesser et j’ai dû me relever. Puis, je me suis à nouveau blessé. Même si on peut croire à une année gâchée, j’ai beaucoup appris, j’ai engrangé beaucoup d’expérience. Je souhaite que 2020 soit meilleur."

L'année du PSG ? "Peut-être, oui. Au niveau de l’effectif, depuis que je suis ici, c’est l’année où nous sommes les mieux préparés. Nous avons nos chances. Paris n’a jamais remporté la Ligue des Champions, mais nous allons essayer."

Objectifs pour 2020 : "Mon objectif est de gagner tout ce que je peux avec Paris et avec la Seleçao. Relever de nouveaux défis, atteindre la finale de Ligue des Champions, gagner la Copa América à nouveau. Ce sont mes défis pour 2020."

Le défenseur le plus dur à affronter : "Le plus compliqué ? J'ai toujours parlé de Sergio Ramos, qui est l'un de ceux que j'ai affronté. Je le respecte beaucoup pour tout ce qu'il représente dans le football. Il y a aussi trois autres défenseurs hors-norme avec qui j'ai joué, qui sont Piqué, Thiago et Marquinhos."

Les joueurs avec lesquels il aurait aimé jouer : "Romario serait l'un d'eux. Ronaldo, même si j'ai participé à son match d'adieu. Zidane et Ibrahimovic aussi."

Articles liés