Notes : Real Madrid – Valence

Le Real Madrid affrontait ce soir Valence en demi-finale de Supercoupe d'Espagne. Voici les notes des Madrilènes attribuées par notre rédaction.

Courtois : 6 – Le portier du Real a vécu une partie très tranquille. La première frappe cadrée de Valence est survenue après plus d'une heure de jeu. Il ne peut rien faire sur le penalty.

Carvajal : 6 – Match sérieux, maîtrisé sur le plan défensif et appliqué sur les phases offensives avec beaucoup de combinaisons aux côtés de Kroos, Valverde et Isco.

Varane : 7 – Pas grand chose à dire sur le Français si ce n'est qu'il a fait un match très sérieux. Il est solide dans les duels, impérial dans les airs et couvre grâce à sa vitesse.

Ramos : 7 – À l'instar de son compère de défense, Sergio a été impeccable ce soir face au club Che. Sa main, qui provoque le penalty, est totalement involontaire.

Mendy : 5 – Le Français remplit son rôle de défenseur, mais il n'apporte malheureusement pas assez offensivement. Il y a encore beaucoup trop de déchet dans son jeu.

Casemiro : 7 – Très efficace dans son registre et auteur de quelques belles interventions défensives. Le Tank a répondu présent et dominé ses vis-à-vis.

Kroos : 7 – Domenech n'est pas prêt d'oublier ce but concédé face à l'Allemand. Superbe inspiration qui a permis au Real de concrétiser sa domination. Il a fait un très bon match dans l'ensemble, aussi bien avec que sans ballon.

Valverde : 7 – L'Uruguayen est tellement devenu constant que son match du jour n'est plus une surprise. Pourtant, encore une fois, il est précieux des deux côtés du terrain.

Modric : 7,5 – Le maestro du Real s'est régalé dans ce milieu à 5 où les espaces sont réduits et la technique prend le pas sur les qualités physiques. Ce but de l'extérieur du pied est un petit bonbon.

⭐ Isco : 8,5 – Malgré Modric, le patron ce soir, c'était lui. Isco a sorti son orchestre et a offert aux supporters présents à Yeda une symphonie absolument délicieuse. Quel match sensationnel.

Jovic : 4,5 – On pouvait malheureusement s'y attendre avant même que le match ne débute, mais Luka Jovic a été très peu alimenté malgré le récital de son équipe. Il évolue dans un registre très différent de celui de Benzema et il n'a pas su s'incorporer dans ce schéma là avec un jeu de possession, sans ailier et donc avec peu de centres.


Zidane : Mention spéciale pour le technicien madrilène ce soir qui a trouvé la bonne formule sans ses trois attaquants phares. Ce milieu à 5 fonctionne parfaitement et donne un très bon équilibre à son équipe.

Articles liés