Odriozola : “J’ai connu des moments très difficiles, pas besoin de s’en cacher”

Álvaro Odriozola s'est exprimé en toute sincérité aux micros de Movistar en marge de la victoire du Real Madrid sur Cadiz (3-0).

Force à Eusebio : "Je voudrais envoyer un message de soutien à Eusebio Sacristán. C'est bien d'être reconnaissant. C’est lui qui m'a fait débuter en Primera. Il a eu un accident et est en convalescence. Je lui envoie toute ma force."

Sa saison : "J'ai passé la moitié de la saison à être blessé. Je n'ai pratiquement pas eu de vacances. C'est parfois difficile de se mettre en forme. Aujourd'hui, je suis très heureux. Il n’y a pas de secrets dans le football. Le travail, les minutes et la confiance sont toujours payants. Les sensations sont très bonnes."

Des moments compliqués : " Il n’y a pas à le cacher. Bien sûr qu’il y a eu de très mauvais moments. De l'extérieur, cela semble très facile. Au Real Madrid, il n'y a pas d'excuses. C'est parfois difficile, mais aujourd'hui je suis très, très heureux. Ce sont de mauvais moments, mais si vous les mettez en perspective avec ce qui se passe dans la société… Vous devez minimiser l'importance de ces problèmes. J'ai marqué un but pour le Real Madrid aujourd’hui."

Sa part de responsabilité et celle des autres : "Je suis très autocritique, je me regarde d'abord avant de regarder les autres. J'ai eu quatre blessures, il a été très difficile de se préparer et je n'ai rien à reprocher à personne."

Superleague : "Nous, les joueurs, sommes… Nous devons jouer et emmener Madrid au sommet. Nous sommes en vie en Liga et en Ligue des champions et nous nous en tenons à cela. Nous avons un président fantastique."

Articles liés