Ramos : “C’est opportuniste de parler d’un manque de buts maintenant”

ramos
Photo realmadrid.com

Le capitaine du Real Madrid était aux côtés de Zinédine Zidane ce mardi, à l'aube du huitième de finale aller de la Ligue des Champions.

🎙 La conf. de Zidane

Le retour de la LDC : "La Champions est toujours spéciale pour nous, son hymne est une motivation supplémentaire pour tout le monde, pour les fans aussi. Ce n'est pas un hasard si nous avons ce palmarès et qu'il y a cette magie autour d'elle. C'est un privilège pour moi de disputer la Ligue des Champions."

Ce qui se passe au Real : "Au final, seuls les résultats comptent dans le football mais l'équipe n'a pas changé grand chose. Nous avons perdu en jouant bien mais nous n'avons pas été efficace et ce sont les buts qui font la différence. C'est très facile de parler lorsque les résultats ne suivent pas mais nous préférons parler sur le terrain, avec des actes. On veut taper du point sur la table en gagnant. On n'a pas le temps de se lamenter."

Sa relation avec les arbitres : "Je ne me sens pas persécuté non, mais la philosophie est différente en Europe par rapport à l'Espagne. Ils sont plus permissibles, mais pas forcément meilleurs ou moins bons. Je pense avoir une bonne relation avec les arbitres sauf avec le collègue du week-end dernier [Hernandez Hernandez] mais je crois que c'est personnel."

Le manque de buts : "On a déjà disputé une bonne partie de la saison et personne n'a parlé de l'absence de buts. C'est opportuniste de parler de ça maintenant. On a eu des occasions et nous avons fait beaucoup de choses bien. Je ne sais pas si nous ne marquons pas assez, j'espère que non parce que ce n'était pas le cas toute la saison."

Guardiola : "J'ai beaucoup de respect pour lui, c'est un grand entraîneur. Son palmarès parle pour lui. Nous, ce qui nous motive, c'est la Ligue des Champions et non pas un entraîneur ou un joueur. On oublie tout lorsque l'hymne retentit."

Sa prolongation : "On en parle depuis plusieurs semaines. Le club et moi traversons un bon moment et nous ne sommes pas pressés. Nous parviendrons à un accord indépendamment de la philosophie. Je comprends la philosophie du club à savoir prolonger année par année. Certains cherchent à créer une confrontation entre le club et moi qui n'existe pas et assurément nous trouverons un accord. Il faut se focaliser sur la Liga et la Champions, le reste est secondaire."

Une possible sanction suite à ses propos sur Hernandez : "Je ne pense pas avoir tenu des propos déplacés. On vit dans un pays démocratique et chacun est libre de dire ce qu'il pense, sans franchir la limite que je n'ai pas dépassée."

Gareth Bale : "En tant que capitaine, je ne suis pas là pour juger ce que font les autres joueurs dans leur vie personnelle. C'est le mister qui prend des décisions et j'espère qu'Hazard récupérera vite. Le positif c'est que le coach peut s'appuyer sur une quantité de joueurs disponibles."

La sanction de City : "Quand tu sais que c'est peut-être ta dernière participation, tu es davantage motivé. J'espère que nous ne passerons jamais par-là, la Ligue des Champions est une compétition très spéciale."

La défense : "On essayera de continuer sur la dynamique récente, en laissant peu d'espaces entre les lignes et les joueurs. Mais ce n'est pas qu'une question de zone défensive, c'est un travail collectif. On a travaillé sur ces petits détails lors des derniers jours. J'espère que nous obtiendrons un grand résultat."

La psychose de l'an dernier : "La grandeur de ce club c'est qu'il se réinitialise chaque année, on repart à zéro. Tu ne peux pas te conforter avec ce que tu as déjà gagné. On va continuer à donner le maximum mais on ne peut pas avoir peur de peut-être se faire éliminer."

Articles liés