Ramos : “On tourne la page”

Getty Images

Même dans les soirs les plus difficiles, Sergio Ramos prend toujours le temps de passer par la case interviews. Voilà ce que fait un grand capitaine.

La défaite : "Ce stade est toujours très compliqué. Je suis fier du match. Dans les dernières minutes, nous n'avons pas su gérer la cadence. Séville s'est fait pressant. Nous sommes leaders, et il faut aller de l'avant."

Un relâchement ? "Nous ne nous sommes pas relâchés. Nous n'avons pas su gérer le rythme du match, comme disait Luis Aragonés. Ça, et une autre faute. Mais bon, tête haute."

L'accueil du Sánchez Pizjuán : "Quand je sors sur le terrain, j'essaie de m'évader. L'autogoal a été un fait de jeu. Ça a été un de mes meilleurs matches ici avec le Real."

Le 3-5-2 : "Ça n'a pas été une surprise. Ça a été un système de jeu différent de celui auquel nous sommes habitués. Ça a donné un bon résultat. Si nous avions gagné, les commentaires seraient différents. C'était en tous cas très travaillé."

Des doutes ? "On tourne la page. Il faut penser au Celta."

Articles liés