Raúl : “Je reviendrai au Real Madrid”

Raúl Gonzalez Blanco, qui a récemment remporté son premier titre avec les Cosmos de New-York, a livré pour Marca une longue interview. L’entrevue s’est déroulée dans le quartier mythique du Bronx, où Raúl vient d’être nommé ambassadeur de la Fondation Laureus.

RaúlVous êtes ici en tant  qu’ambassadeur pour la Fondation Laureus. Qu'est-ce que cela signifie pour vous de faire partie de cette organisation?

« Faire partie de la famille Laureus est une fierté, c’est une énorme organisation. Je porte beaucoup d'attention à tous leurs projets. Être ambassadeur hors de son pays est encore plus spécial. Je tiens à être très proche de cette organisation pour aider les enfants. »

Comment votre vie a changé dans cette ville?

« Je suis très heureux pour ma famille, pour mes enfants, qui vivent une expérience incroyable. C’est une ville fantastique, très spéciale. Le plus dur de tous les changements récents dans ma vie a été de quitter Madrid, mais une fois que je l'ai fait, tout a été plus facile. Je suis allé d'abord en Allemagne, ce qui est compliqué pour la langue, puis au Qatar et enfin à New York. Mes enfants parlent bien l'anglais, un peu l'allemand et même un peu l'arabe. Pour eux, tout ça est formidable et ma femme et moi sommes très heureux d'apprendre autant, de découvrir d'autres cultures. »

Comment suivez-vous et voyez-vous l’actualité du Real Madrid de New York?

Je suis au courant de tout, oui, mais suivre l’actu est parfois compliqué à cause du décalage horaire. Mais c’est aussi pratique car les matchs sont vers 2-3 heure du matin donc je peux le voir sans problème. Je suis toujours au courant de ce qu'ils font et de ce qui se passe. »

Que pensez-vous de la fin de saison madrilène?

« Eh bien, je suis déjà impatient d'être l'année prochaine et que les objectifs soient atteints. Cette année ils ont été très proches et de façon générale la saison n’a pas été mauvaise. Ce qu’il y a c’est que quand le Real Madrid ne remporte pas de titres, c’est qu’il manque toujours quelque chose. »

Avez-vous été surpris par la décision de renvoyer Ancelotti?

« Le club doit prendre des décisions et nous devons les soutenir. Nous devons remercier l'excellent travail qu’a fait Ancelotti, mais maintenant nous sommes tous très impatients de lvoir ce que va faire le nouvel entraîneur. Avec une nouvelle équipe technique, de nouvelles personnes peuvent arriver, se formera une équipe compétitive. Je pense que nous devons être optimistes et je suis très impatient, vraiment. J’espère que nous pourrons gagner de nombreux titres la saison prochaine. »

Comment est Rafa Benitez?

« Vous le connaissez mieux que moi, mais il a été l'entraîneur qui m'a fait débuter lors de mon unique match avec le Madrid B, contre Palamos. C’est un entraîneur très méthodique, passionné. Il aime avoir tout l’effectif à sa disposition pour jouer. C’était le rêve de Benitez d’entrainer le Real Madrid. Je suis sûr qu’il va créer une équipe très compétitive et de gagnants, qui est ce que souhaite tous les Madridistas. »

Que pensez-vous de la situation de Casillas?

« C’est le gardien du Real Madrid, de la sélection, un mythe de l'équipe nationale espagnole et du club. Il a tout gagné et je suis sûr que Iker et le club chercheront la meilleure solution. Mais ce que j’ai pu lire et entendre sur Iker, c’est qu’il souhaitait continuer au Real Madrid. Nous verrons avec le temps. Iker a toujours fait preuve de professionnalisme avec le Real Madrid. Personne ne peut douter d’Iker. »

La situation de Casillas vous rappelle-t-elle la vôtre?

« Non, je pense que c’est différent. J’avais pris une décision très claire sur mon avenir, alors que je ne sais pas ce que pensent Casillas et le club. Il souhaitait continuer à la saison dernière et il a fait une bonne saison, alors pourquoi ne pas continuer. Ce qui est sûr c’est que si de nouveaux gardiens de but arrivent ce sera une situation compliquée, car il est pas facile d'avoir trois gardiens de but d'une telle qualité. Mais nous verrons ce qu’il se passe. Tout le monde dit que De Gea va venir, mais je ne sais pas. »

Un qui n’arrête pas, c’est Cristiano Ronaldo. Votre record est proche de tomber..

« À l'heure actuelle, ce que font Cristiano et Messi, c’est incroyable, ça n'a pas de nom. Ils sont à un autre niveau dans l'histoire. C’est surprenant de voir ce que Cristiano a réalisé en seulement six ans, en marquant une moyenne de plus de 50 buts par saison, alors qu’il était difficile pour moi d'atteindre les 20 [rires]. Les records sont là, mais pour moi ils n’ont jamais été importants. Mon but a toujours été d'aider mes coéquipiers et le club à obtenir des choses importantes. Je suis très satisfait de ce que j’ai fait et il est clair que la saison prochaine, Cristiano Ronaldo dépassera mon record et en marquera même beaucoup plus. J’espère qu’il continuera à marquer beaucoup de buts pendant longtemps et aidera l'équipe à remporter des titres. »

Pour quand est prévu votre retour au Real Madrid? Aimeriez-vous revenir et pour y faire quoi?

« À l'heure actuelle, il est difficile de dire ce que je vais faire. Toutes ces expériences loin de l'Espagne m’ont permis de voir des choses différentes, d’obtenir des informations, voir comment je me sens ... Mais je pense qu'il est trop tôt pour savoir où je vais atterrir. Si vous me demandez si je veux devenir entraineur, je répondrais éventuellement oui. Mais si vous me demandez si je veux être directeur sportif, je répondrais sûrement non. Je n'ai pas encore décidé. Maintenant, j’espère rester ici à New York un certain temps pour obtenir ma licence d'entraîneur ... J’ai encore beaucoup de choses à faire.

Mais il est clair que je reviendrai au Real Madrid. J’y retournerai un jour parce que c’est ma maison et c’est là où j’ai vécu les plus grandes victoires de ma carrière. Ici, à Madrid, j’ai l'affection de beaucoup de gens, des fans et j’aimerais rendre l'amour qu'ils me donnent par ma contribution et mon travail. Mais pour le moment, je continue de jouer au football. »

Articles liés