Reguilón, l’enfant qui rêvait de la Champions

reguilon
crédit photo : realmadrid.com

Sur l’ancienne version du site officiel du Real Madrid, un rêve à accomplir était affiché sur la page de chaque joueur du centre de formation. Celui de Sergio Reguilón ? Gagner la Champions League. Aujourd’hui, son rêve est sur le point de débuter.

Si Dani Carvajal a été celui qui a posé la première pierre du centre de formation à Valdebebas, Reguilón est le premier à en avoir foulé les pelouses. En effet, celui qui a toujours été fan de Roberto Carlos est arrivé au club en 2005, année d’inauguration de la cité sportive. Depuis, il est passé par toutes les catégories de jeunes du Real Madrid, avant d’atteindre le stade ultime, réservé à une élite, celui de l’équipe première, celle qui joue la Champions League.

Nombreux sont ceux qui ont été impressionnés et surpris par les prestations de Reguilón lors de la pré-saison. Le sentiment général qui découlait de ses prestations était le suivant : Mais pourquoi donc le Real Madrid a-t-il acheté Theo en ayant un tel joueur à ce poste ? D’ailleurs, Lopetegui ne s’y est pas trompé. En envoyant Theo en prêt, il a clairement démontré qu’il comptait plus sur Reguilón que sur Theo pour le poste de latéral gauche.
Cette Champions League dont il a tant rêvé, l'Espagnol est plus proche que jamais de la jouer. Avec l’absence de Marcelo, il n’est pas exclu que Reguilón dispose de temps de jeu ce soir. C’est l’occasion de revenir sur le chemin qui a mené Reguilón jusqu’à la tant désirée Champions League.

Le portail SoyMadridista retrace le parcours du canterano madrilène. Un parcours similaire à celui de beaucoup de canteranos, fait de bons moments, comme de moins bons qui l’ont néanmoins aidé à forger son caractère. Reguilón a toujours travaillé très durement, aidé par une famille qui l’a toujours soutenu et qui tient un rôle fondamental dans le succès du jeune joueur.

Arrivé lors de sa dernière année de "Juveniles" (saison 2014-2015), Luis Miguel Ramis, est clairement l’entraîneur qui a le plus accordé sa confiance à Reguilón, voyant en lui un joueur différent des autres. En lui donnant des tâches délicates telles que se reconvertir en défenseur central lors de la fin de saison, l’entraîneur actuel d’Albacete a clairement démontré qu’il voyait en Reguilón un joueur à qui il pouvait confier des responsabilités. Et celui-ci le lui a bien rendu en rendant des copies très propres.

Après cette année fructueuse, Reguilón monte au Real Madrid Castilla. Après ses débuts sur un but avec l’équipe réserve, il décide pourtant de partir pour Logroño, ville du nord de l'Espagne. Les motifs qui ont poussé Reguilón et son représentant Gines Carvajal a choisir l’UD Logroñes pour passer en professionnel sont inconnus. Toutefois, ce choix s'est avéré des plus judicieux.

En dépit du fait qu’il n’a pas été titulaire indiscutable, il a tout de même pu jouer ses premières rencontres comme professionnel au poste d’ailier gauche. Son charisme, sa qualité et ses passes décisives furent des éléments-clés dans la communion qui existait entre Reguilón et les supporters de l’UD Logroñes. Cette relation a trouvé son point culminant lors de l’éliminatoire de Coupe du Roi contre le FC Séville, lors de laquelle Sergio Reguilón s’est définitivement mis les supporters de l’UD Logroñes dans la poche.

À l’arrivée du mercato d’hiver, le jeune joueur reçoit un coup de téléphone inattendu : celui de Luis Miguel Ramis, qui était devenu l’entraîneur du Real Madrid Castilla après que Zidane soit monté en équipe première. Reguilón n’hésita pas un instant à retourner à Madrid, assuré de jouer comme titulaire, que ce soit au poste de latéral gauche ou de défenseur central. Malgré une première place de son groupe de Segunda B, l’équipe du Castilla ne parvint pas à être promue.

La saison suivante fût un peu plus difficile pour Reguilón. Avec la concurrence d’Abner, Quezada et Tejero, Reguilón a eu beaucoup de peine à obtenir la régularité nécessaire à sa progression. Dès lors, il prit la décision de retourner à Logroño. Encore une fois, l’expérience fût positive. Reguilón arrivant même à marquer un quadruplé lors d’un match en jouant de nouveau ailier gauche (!). Malgré cela, Reguilón a continué à travailler dur sans perdre de vue son objectif : retourner chez lui, à Madrid.

C’est avec le plein de confiance et de certitudes que Sergio Reguilón est une nouvelle fois revenu au Real Madrid Castilla, mais cette fois, avec la ferme intention de ne plus quitter le Real. L’année dernière a été la plus prolifique pour Reguilón, devenant l’un des joueurs les plus utilisés par Solari, qui a tout de suite été subjugué par ses prestations, son professionnalisme et son courage.

Le club n’est pas resté indifférent à l’évolution de son canterano. Il lui a offert un contrat avec la première équipe en attendant de voir s’il allait convaincre son futur entraîneur durant la pré-saison. Lors de celle-ci, à aucun moment il a pu être remarqué que le maillot du Real Madrid lui pesait, bien au contraire. On a pu le voir désireux de démontrer à tous de quoi il était capable, avec le résultat que l’on connaît. Aujourd’hui, il peut voir son nom affiché sur la page web officiel du club en tant que joueur de la première équipe. Aujourd'hui, son rêve est en passe de débuter, si Lopetegui décide de le titulariser face au CSKA Moscou.

Articles liés