Sergio Ramos : “On avait pas gagné ici depuis des années”

ramos-lopetegui
Photo Icon Sport

Le capitaine Sergio Ramos s'est exprimé après la victoire du Real Madrid sur le terrain du FC Séville en Liga ce dimanche (0-1).

Victoire : "Nous savions que ce serait un match difficile, sur l'un des terrains les plus compliqués de la Liga. On avait pas gagné ici depuis des années. On est arrivés avec un très gros mental pour faire le moins d'erreurs possibles. On a tout très bien contrôlé, en défense on formait un bloc très en compact. Bien que Séville en ait eu la possession, nous avons bien répondu. C’est un résultat très juste. Maintenant, une semaine de calme nous attend après tout ce qui a été dit."

Attitude : "Le Real a toujours faim et l'envie de gagner. Les choses ne se passent pas toujours comme prévu, mais nous sommes une équipe très optimiste et nous gardons l'envie de continuer à travailler pour nous améliorer. Nous allons essayer d'aller plus loin. Maintenant, un peu de calme car ce sera très long, on est à égalité avec l'Athletic si je ne me trompe pas."

Possibilité d'un retour de Mourinho : "Nous sommes avec Zidane malgré les résultats précédents. Parler de l'entraîneur, c'est nous manquer de respect. Nous devons garder les pieds sur terre car nous savons que ce sera très long. Ici vous vous loupez un jour et ça parle de crise. Vous aurez le temps de parler de crise."

Encore sifflé par son ancien public : "J'essaye de changer ça, mais il y a toujours des gens qui ne comprennent pas. Je ne veux pas non plus qu'on parle de ça à chaque fois que je viens ici. Avec le temps, ce sera différent. Si quelqu'un est offusqué je m'excuse, mais je ne rien fait pour offenser qui que ce soit."

Le leadership : "On est heureux après tout ce qui a été dit. Nous avions très envie de bien faire, cela faisait longtemps qu'on n'avait pas gagné dans ce stade. Cette semaine de travail acharné s'est reflétée dans le match. C'est l'un des stades les plus difficiles de la Liga."

Solidité défensive : "On était très bien organisés. Séville joue avec des latéraux qui montent très haut, et nous les avons bien couverts. Eden et Gareth ont bien aidé en défense. Nous devons continuer sur cette voie, car ce sera très long."

400 victoires avec Madrid : "Ce n'est qu'une une statistique, mais les petits détails individuels sont aussi une fierté. Si on m'avait dit ça quand j'étais petit.... J'espère en avoir beaucoup plus."

Articles liés