Solari : “Benzema ? Je pense que ce n’est qu’un coup”

Solari
AFP - Photo Oscar J. Barroso

Santiago Solari s'est présenté en salle de presse après la courte victoire de son équipe face au Rayo Vallecano à Bernabéu ce soir (1-0).

Les notes du match

Bilan du match : "Je repars très satisfait. Nous avons fait une très bonne première mi-temps. Nous avons dominé et généré des occasions. Nous aurions dû rentrer à la pause avec un meilleur résultat. Lorsque vous n'êtes pas décisifs, vous finissez par souffrir. En seconde période aussi nous avons eu quelques occasions."

Encore une baisse de forme en 2ème période :  "Les adversaires jouent aussi et le Rayo joue très bien. Le Rayo l'a aussi montré avec d'autres équipes. Je suis satisfait parce que nous n'avons rien concédé, jusqu'à cette dernière minute où Courtois a été très bon. Lorsque vous jouez très bien, que vous tentez des choses qui ne se concrétisent pas, il est normal que ça termine de façon compliquée."

Que manque-t-il à l'équipe pour marquer plus ? : "Les joueurs aussi veulent marquer, cela me préoccuperait davantage s'ils ne le voulaient pas. Surtout Asensio, il est très actif, mobile en défensif, il cherche à marquer et c'est ce Asensio que je veux voir, que tout le monde veut voir. Il doit continuer comme cela parce que ça va rentrer."

Isco ne s'est même pas échauffé : "L'intérêt pour moi est que tous les joueurs aillent bien, qu'ils soient contents, investis et que nous travaillons pour cela. J'essaye de ne pas me tromper, que ce soit dans les convocations, dans les compétitions ou les changements. Cela fait partie de mon travail."

La blessure de Benzema : "Je pense que ce n'est qu'un coup. Asensio aussi a pris un coup, mais cela ne me semble pas plus grave que cela. On verra demain dans l'avion parce que nous n'avons pas plus de temps."

Mieux que face à Huesca : "On a essayé de marquer plus de buts, on a eu plus d'occasions que face à Huesca. Là-bas, nous avions fait preuve d'un grand sacrifice pour ne pas concéder et aujourd'hui, nous n'avons pas permis au Rayo d'avoir des occasions. Nous, nous en avions eu beaucoup."

Le Bernabeu a sifflé à la fin du match : "Je me réjouis du soutien des fans durant tout le match, c'est comme ça que nous aimons. Nous cherchons leur soutien et nous l'avons eu aujourd'hui, ils nous accompagnent. C'est la sensation de la dernière occasion [pour le Rayo]... C'est normal, cela fait partie du football. Nous sommes contents de notre qualification pour les huitièmes de Ligue des Champions, nous sommes qualifiés en Copa et à quelques points en Liga."

Les affluences en baisse du Bernabeu... : "Je n'ai pas ces statistiques, je suis désolé."

Articles liés