Supercoupe d’Espagne : les clés de la finale

onze

Les deux clubs de la ville de Madrid, l'Atletico et le Real, s'affronteront ce soir à Djeddah (Arabie saoudite), en finale de Supercoupe d'Espagne.

Le premier titre de l'année se disputera ce soir à partir de 19h lors d'un 'Superderby' attendu de tous. Mais quelles sont les clés de cette finale ?

La tactique

Comme à chaque derby, les deux coachs se livrent une bataille tactique depuis le banc de touche. Les dernières rencontres entre les deux équipes ont souvent terminé sur un résultat serré. Zidane va-t-il ré-aligner son milieu à cinq comme en demi-fiable face à Valence ? Que mijote El Cholo de son côté ? Réponse dans quelques heures.

Les gardiens

Autre bataille à distance à laquelle ont risque fort d'assister ce soir, celles des gardiens de but. Thibaut Courtois et Jan Oblak font partie des meilleurs à leur poste, et les attaquants ont devoir être très performants pour tromper leur vigilance.

La "flor"

Footballeurs et entraîneurs le savent, il faut aussi un brin de réussite pour remporter des titres. Comme la déclaré Ramos en conférence de presse hier, "ce genre de matchs se joue sur des petits détails". Cette grande affiche ne devrait pas déroger à cette règle.

L'arbitrage

Le VAR ainsi que la Goal line technology sont utilisés pour la première fois dans cette compétition. L'arbitrage sera aussi l'un des facteurs capables de faire basculer la rencontre. Ce sera José María Sánchez Martínez qui sera au sifflet ce soir, et Iglesias Villanueva chargé du VAR.

L'efficacité

Connaissant la physionomie habituelle de ce duel entre les deux clubs madrilènes, les occasions risquent de se faire rares. L'efficacité face aux cages, dont a justement parfois manqué le Real ces derniers temps,  sera à coup sûr l'un des facteurs clés de cette finale.

Articles liés