Une cérémonie d’adieu “sans coeur”

Depuis de nombreux jours et la sortie par la petite porte d'Iker Casillas, Florentino Perez et l'institution du Real Madrid en prennent pour leur grade.

Les supporters et les médias internationaux pointent du doigt le terrible "manque de classe" à l'égard d'une de ses légendes, après une fidélité de 25 ans. Au lendemain de la cérémonie organisée le jour même par Florentino Perez, le vent n'a pas tourné.

CJ2sG5RWUAApaY8
Faire taire les critiques, rien de plus

Sous le feu des critiques, Florentino  Perez n'a organisé la cérémonie que dans le but "d'apaiser les tensions" pour L'Equipe, qui s'est montré très dur à son encontre.  Néanmoins, cette cérémonie s'avère être un échec pour le président madrilène, malgré une communication bien maîtrisée comme à son habitude. Une cérémonie improvisée qui n'a permis que de remplir une partie du Santiago Bernabéu, qui ne s'est pas privé de faire passer ses messages.


Pour AS, c'est une nouvelle cérémonie pathétique. Elle fut "sans cœur, sans âme, ni complicité", pour MARCA. Cela n'a même "qu'empiré les choses" selon le quotidien britannique The Guardian.

Articles liés