Vinicius : “J’aurai bientôt le rendement que le club mérite et attend de moi”

vinicius
AFP - PHOTO JAVIER SORIANO

Acheté 45 millions d'euros, Vinicius Junior a rejoint la capitale espagnole. Après des débuts avec le Castilla, le Brésilien profite de la promotion de Santiago Solari pour se faire une place en équipe première. 

S'il n'a disputé que 12 minutes en 14 matchs avec Julen Lopetegui sur le banc du Real Madrid, Vinicius Junior est l'un des grands gagnants de l'arrivée de Solari. En 4 rencontres, l'entraîneur argentin lui a déjà gratifié de 135 minutes de jeu, durant lesquelles il a marqué un but et délivré 3 passes décisives. Dans une interview accordée à la télévision brésilienne, SporTV, il revient sur ses débuts avec le Real.

Ses premiers mois avec le Real Madrid : "Ce sont des débuts que ni moi, ni le Real et ni ma famille n'imaginions. Nous savions qu'en allant en Espagne, il y aurait une période d'adaptation la première année, mais je me suis adapté très rapidement. J'ai réussi à m'adapter rapidement grâce à Casemiro et Marcelo. J'ai commencé avec le Castilla et j'ai maintenant plus de place au sein de l'équipe première. Je me réjouis d'avoir bien commencé et d'avoir profité des opportunités que le Real me donne."

Si ce n'est pas dérangeant de jouer avec le Castilla après avoir joué avec l'équipe première : "Jouer avec le Castilla m'aide à m'adapter plus rapidement au climat et au style de jeu en Espagne parce que le football européen est différent. Les joueurs du Castilla m'ont toujours beaucoup aidé afin que je puisse jouer au meilleur niveau possible avec eux."

Toujours convoqué avec Solari en équipe première : "Oui, depuis l'arrivée de Solari, il m'a toujours convoqué. J'ai joué plus de minutes et j'ai même un but avec l'équipe première."

La relation est meilleure avec Solari qu'avec Lopetegui ? "C'est la même. Lopetegui aussi m'a donné beaucoup de liberté. Et puis, au club, il y a d'excellentes personnes qui se préoccupent de tout de sorte à ce que tu n'es qu'à jouer au football. Ma famille s'occupe également de tout l'extra-sportif pour qu'une fois sur le terrain, je n'ai à me préoccuper de rien, seulement à donner de la joie aux supporters."

L'adaptation de son jeu au Real : "Je vais toujours progresser mais sans perdre mes caractéristiques, c'est-à-dire jouer vers l'avant. Marcelo et Casemiro me donnent cette liberté pour que je puisse faire ce que je faisais à Flamengo. Bientôt, j'aurai le rendement technique que le club mérite et que les gens attendent de moi."

Articles liés