Zidane : “Nous avons cru à la victoire jusqu’au bout”

L'entraîneur du Real Madrid Zinedine Zidane s'est exprimé en conférence de presse après la victoire en Supercoupe 3-1 de son équipe au Camp Nou.

zz
Photo by Miquel Llop / NurPhoto / AFP

L'arbitrage : "Comme toujours, je ne vais pas parler de l'arbitre. Nous avons fait un grand match. Ce qui me dérange c'est l'expulsion de Cristiano. Au pire il n'y avait pas pénalty, mais le carton est un peu sévère. Nous allons tenter de le faire annuler pour qu'il soit là mercredi."

Son équipe : "A dix nous nous sommes battus, nous avons cru à la victoire jusqu'au bout. Mais ce n'est qu'un match, maintenant il y a le retour."

Remplaçants : "Ici il n'y a pas d'équipe A ou d'équipe B. Nous travaillons tous de la même manière. Ensuite il faut aligner une équipe, faire des changements. Ce qui est bien c'est qu'ils assurent tous, qu'ils jouent 30, 60 ou 90 minutes. Nous sommes tous très concentrés et c'est une grande satisfaction pour un entraîneur.

Asensio : "Ça ne me surprend pas. Il fait des choses phénoménales, il a de la qualité, casse les lignes, frappe merveilleusement bien... Ce n'est pas nouveau. Nous sommes content de lui, comme de tous. Ce n'est pas facile d'entrer dans un match comme ça 15 ou 20 minutes, mais il s'est rapidement mis dans le match et a fait la différence. Mais nous pourrions aussi parler de joueurs comme Kovacic ou Isco. Il faut mettre en avant l'équipe."

Le résultat : "Nous sommes contents du résultat. Mais rien n'est fait, il faut jouer mercredi. Ce soir nous allons profiter et nous concentrer sur le match retour dès demain."

Kovacic : "Il a fait un grand match. Il s'est bien préparé et a été excellent. Après il a ressenti une petite gêne aux abducteurs et c'est pour cette raison que nous l'avons sorti."

L'évolution d'Isco : "Nous savions que nous pouvions avoir ce Isco là. Quand il a signé à Madrid je le suivais de près et je voyais qu'il avait juste besoin d'un peu de temps. Il fait la différence, et pas seulement de temps en temps. Lui prendre le ballon aujourd'hui était très compliqué pour les adversaires, et il a fait jouer l'équipe."

Articles liés