Zidane : “Benzema ne sera pas avec nous demain”

L'entraîneur du Real Madrid Zinedine Zidane a comparu en conférence de presse avant le match face à Valladolid.

Dernier match avant l'Atalanta : "Si nous pensons déjà à mercredi, nous ferions une erreur. Il faut se concentrer sur la Liga, pour arriver en forme pour le reste. Nous devons être concentrés. La semaine a été très bonne et nous devons le montrer sur le terrain."

Benzema absent : "Il ne sera pas avec nous demain, c'est une gène, il a quelque chose... Comme c'est apparu hier, il ne sera pas dans le groupe demain. Nous verrons la semaine prochaine comment ça évolue."

S'il a regardé le triplé de Mbappé : "Je regarde tous les matchs, j'aime ça. J'apprécie de voir de bonnes choses. Comme tout le monde."

Les discussions sur les prolongations et les arrivées : "Ce sont des discussions, comme toujours. Chacun a son opinion. Nous voulons que ça se règle le plus rapidement possible. Après, ce qui se dit en dehors, qui va venir... c'est le Real Madrid, on parle toujours des bons joueurs et de ceux qui peuvent venir."

Mbappé et Haaland, prochaine rivalité : "Eh bien, nous verrons. Ce sont de très bons joueurs, comme Messi, Cristiano, Neymar.... Ils sont tous très bons. Ils sont plus jeunes. Ce sont des joueurs du présent et du futur."

Pour signer ces cracks, l'entraîneur est-il consulté ? "Nous faisons toujours tout ensemble. Avec le club et l'entraîneur, nous agissons main dans la main. Ça me fatigue de toujours répéter la même chose. Il y a eu cinq ou six questions et aucune sur le match de demain. Pour nous ce qui compte c'est le match de demain."

Le niveau de la Liga en baisse en Europe : "Je ne pense pas. Aujourd'hui, tous les matchs sont difficiles. C'est la beauté du football. Soit vous êtes dans le coup, soit c'est difficile. LaLiga est forte et reste un grand championnat."

Beaucoup de blessés : "C'est comme ça, nous voulons empêcher qu'il y en ait plus. Nous faisons tout ce que nous pouvons, mais il y a de nombreux blessés. Aujourd'hui c'est la blessure de Karim. Il faut être patient."

Mbappé ou Haaland, celui qu'il préfère : "Je ne vais pas répondre à ça. Comme je l'ai dit, ce que j'aime, c'est regarder le bon football et les bons joueurs. Les deux sont des joueurs du présent et de l'avenir. Rien de plus."

Mbappé a dit que vous étiez son idole : "J'ai déjà répondu plusieurs fois à cette question..."

Ecart avec l'Atletico en Liga : "Il y a encore 45 points en jeu. Nous allons continuer ce que nous faisons, chacun suit sa propre voie, concentrons-nous sur nous-mêmes."

Continuer à tenter de réduire l'écart : "Bien sûr que nous allons continuer. Chaque année, il y a des compétitions et maintenant il en reste deux, nous allons tout donner jusqu'au bout, jusqu'à la mort."

A Pucela, il a marqué l'un de ses 'presque' plus beaux buts : "Mais il n'était pas beau, puisqu'il était dehors. Personne ne s'en souvient parce que ça ne s'est pas terminé par un but (rires)."

L'absence de Benzema est-elle irremplaçable ? "Nous savons qui est Karim et ce qu'il représente pour nous. Il ne sera pas là et nous devons faire face à cette situation. Nous devons le récupérer le plus vite possible, ainsi que les autres."

Les fans demandent à Florentino de signer Mbappé sur les médias sociaux, et vous ? "Non, je n'ai rien demandé. Les fans ont droit d'avoir leur opinion, bien sûr..."

Encore une fois, Mbappé : "Oui, tout le monde parle de ce match, et personne n'est surpris par ce que Mbappé a fait. Le plus important est ce que nous devons faire demain et le reste, je le regarde avec plaisir et attention."

Articles liés