Zidane confesse son admiration pour Messi

La marque Adidas, sponsor de Lionel Messi et de Zinédine Zidane, a réuni les deux légendes du football pour une discussion organisée.

Messi et Zidane font tous les deux parties de l'Histoire du football mondial et chacun a laissé une trace indélébile. Le premier avec le Barça puis l'Argentine, tandis que Zidane a brillé avec la France puis le Real Madrid ou encore la Juventus.

Le numéro 10

Les deux hommes n'ont pas du tout joué dans les mêmes clubs ni pour la même sélection mais ils ont tout de même un point commun : le numéro 10. Un numéro qu'ils ont tous les deux portés et une fonction de meneur de jeu qu'ils ont tous les deux occupés. De ce fait, Adidas a réuni les deux légendes pour en parler autour d'une discussion organisée.

"Pour nous, les Argentins, c'est un numéro très spécial parce que quand tu vois ce numéro 10, tu penses à Maradona. On voulait être comme lui, si bien que personne n'est parvenu à être comme lui. Mais c'était le souhait de tout le monde. Maradona était le 10 et le joueur que l'on admirait", a expliqué Messi.

"Ce que doit avoir le 10, c'est un peu de magie, comme toi. Parce que c'est le leader de l'équipe, il doit créer le jeu. C'est ce que tu as, le 10 doit avoir quelque chose que les autres n'ont pas. Pour moi, c'est la différence que ce numéro a avec les autres. Ce sont des joueurs qui voient quoi faire avant même de recevoir le ballon. Le 10 doit représenter ça. Si un leader peut faire ça, c'est mieux pour l'équipe", a indiqué Zidane de son côté.

L'histoire du 5 à Madrid

Mais d'ailleurs, Zidane n'avait pas le numéro 10 à Madrid car Figo le portait à l'époque. Il a alors raconté pourquoi le numéro 5 : "Un milieu avec le numéro 5, c'est un peu étrange. Mais tu sais comment ça s'est passé ? Florentino Perez n'aimait pas les numéros bizarres comme le 25, le 30, le 35...

Il disait que ce n'était pas du football ça mais du football américain. Il était un peu de la vieille école. Pour lui c'était du numéro 1 au numéro 11, c'est tout. Il disait. Et donc, Sanchis, qui le portait, l'a libéré et j'ai pris le 5. Mais au final c'est un numéro fort pour moi", a avoué Zizou.

Ensuite, les deux joueurs se sont mutuellement fait des éloges, en commençant par Zidane qui a exprimé toute son admiration. "Peut-être que je voyais les choses avant les autres, mais si moi je pensais avec une seconde d'avance, toi tu avais 3 secondes d'avant sur les autres. C'est dommage de ne pas avoir pu jouer avec toi. Messi devrait être un modèle pour le peuple. Parce que sa vie c'est ça, le football et la famille. Il n'y a rien de plus.

Leo, c'est la magie. Celle que j'aime. On ne se voit pas tous les jours mais aujourd'hui c'est l'occasion de lui dire l'admiration que j'ai pour lui. C'est de la pure magie et c'est ce que les gens veulent voir dans le football. Tu es un joueur comme peu d'autres", a déclaré Zidane devant la légende du Barça.

"Je t'admire beaucoup, on n'a pas eu la chance de jouer ensemble même si on s'est un peu affrontés. J'ai toujours eu du respect et de l'admiration pour ce que tu as fait et ce que tu continues à faire", a répondu dans la foulée l'Argentin.

Articles liés