Zidane : “Nous devons nous dire qu’il n’y a pas de match retour”

Zinedine Zidane s'est présenté en conférence de presse à la veille d'affronter l'Atletico en demi-finale de Ligue des Champions au Bernabéu.

Zidane (Pierre-Philippe Marcou / AFP)

Le match
"Nous connaissons l'importance de ce match. Nous devons nous dire qu'il n'y a pas de match retour, être bons de la première à la dernière minute. Nos supporters seront derrière nous, comme contre Valence. Le public est toujours un plus dont l'équipe a besoin."

S'il a parlé avec Isco
"Je parle avec toute l'équipe car c'est important, mais aussi individuellement, surtout avec les joueurs qui vont jouer pour leur dire exactement ce que j'attends d'eux."

Casemiro et les jaunes
"On ne s'entraine pas à jouer à dix, mais l'équipe doit assimiler le fait que ça puisse arriver. Ça s'est passé contre le Barça. Et dans le sens contraire face au Bayern. Mais Casemiro connait l'importance de son rôle au milieu. Je ne vais pas lui demander de changer son jeu. S'il peut éviter que ça arrive, il le fera."

Statut de favori
"Nous ne sommes pas favoris, c'est du 50-50, une demi-finale. Nous devons faire le maximum pour gagner et c'est tout. Il ne faut penser qu'au match de demain, pas au retour."

Keylor Navas et la rumeur De Gea
"Il est bien, motivé. Il est concentré sur ce qu'il a à faire."

Ne pas encaisser
"Je ne pense pas que nous encaissions facilement des buts, mais il est vrai que nous en prenons. Nous ne faisons pas autant de cleansheets que l'année dernière. Mais en même c'est difficile à éviter car les adversaires jouent aussi. L'important, comme toujours, c'est d'en mettre un de plus que le rival. Bien qu'en Champions ce soit un peu différent car parfois ça ne compte pas. Nous allons essayer de ne pas prendre de but demain et d'en marquer."

Doublé et son avenir
"Je suis concentré sur le match de demain. Ce qui va se passer ensuite, je ne le sais pas et je ne m'en soucie pas."

James
"Il est comme le reste de ses coéquipiers, disponible pour jouer."

Varane
"Il va bien, il a récupéré. Il nous manque Pepe, mais les autres vont bien."

Préparation pour affronter l'Atletico
"Nous ne nous entrainons pas différemment en fonction de l'adversaire. Nous sommes prêts à les affronter. C'est vrai que depuis quatre cinq ans ils sont là et nous posent des problèmes, mais comme beaucoup d'autres équipes. La force de l'Atletico c'est qu'ils ne baissent jamais les bras, quoiqu'il arrive. Ils se battent toujours, avec leurs armes et de la meilleure des manières. Mais nous aussi nous avons nous armes et on va se concentrer sur notre match."

Rivalité madrilène
"Demain ce n'est pas un derby parce que c'est une demi-finale, mais la rivalité est la même. Nous savons à quel adversaire nous allons faire face."

Anxiété de l'équipe
"On l'a ressenti lors du match Madrid-Valence, mais c'est normal, tous les joueurs passent par ça en fin de la saison. Il est normal d'avoir de la pression avant une demi-finale, mais nous sommes habitués à jouer ce type de matchs. J'espère que nous débuterons bien la partie, c'est ce qui me préoccupe le plus."

Ronaldo meilleur buteur de l'histoire
"En tant qu'entraîneur, Cristiano est le meilleur finisseur que j'ai eu, clairement. Je n'ai jamais joué avec lui, mais j'ai joué avec le Brésilien Ronaldo, qui a également mis beaucoup de buts."

Marcelo
"Marcelo est un joueur fondamental. Il est dans le meilleur moment de sa carrière, mais comme toujours. Marcelo ne vit pas du passé, il en veut toujours plus, et il donne toujours tout pour l'équipe. Dernièrement il a démontré combien il était important pour nous."

Visite de Francescoli
"C'était mon idole et un plaisir de lui parler. Je ne pourrai jamais oublier cet homme."

Simeone et Mono Burgos
"Ils font un travail exceptionnel. J'ai eu la chance de connaitre Mono et j'ai beaucoup de respect pour lui. Simeone, je ne le connais pas personnellement, mais j'ai aussi beaucoup de respect pour ce qu'il fait."

Articles liés