Zidane : “Jovic est le futur mais il faut y aller petit à petit avec lui”

zidane

À la veille de la demi-finale de Supercoupe d'Espagne face à Valence, Zinédine Zidane s'est exprimé face à la presse aux côtés de Varane.

🎙 La conf. de presse de Varane

Ses sensations malgré les absences : "Les sensations sont bonnes, bien que nous ayons perdu deux joueurs comme Bale et Benzema. On a un groupe très profond et nous savons que les autres joueurs sont là pour répondre présent. Nous sommes prêts à faire un bon match demain."

Si Bale peut venir en cas de finale : "Je ne regarde que le match de demain, pas au-delà. On se concentre sur ça sans penser à après. Ensuite, on verra. Pour Bale, c'est une décision médicale et nous l'acceptons."

Si Jovic est la seule option sans Benzema : "Jovic est une option, clairement, mais comme toujours. Vous verrez demain, mais c'est une option importante."

La Supercoupe en Arabie Saoudite : "C'est bien. Nous sommes ici pour jouer un match à l'étranger et on s'adapte. Nous sommes ici pour jouer une demi-finale, on n'est pas venu pour faire un tour."

Le dernier match contre Valence : "Chaque match est différent. Les deux équipes jouent à l'extérieur demain. C'est une autre compétition, une demi-finale. Tout change. Il y aura des équipes différentes compte tenu des blessures. On est contents d'être là et on va y mettre toute notre énergie."

La première fois en Arabie Saoudite : "Oui, et il y a un grand enthousiasme concernant la compétition. On n'est pas venu pour faire de la figuration. Nous savons qu'il y aura des difficultés, mais on doit tout donner."

La défense : "Pour bien attaquer, il faut bien défendre. C'est ce que nous faisons. Nous devons montrer de nombreuses ressources sur le plan offensif."

La situation du pays : "Je suis content d'être ici, parce que la compétition est importante. Mon avis personnel, c'est autre chose. Je suis ici pour des raisons professionnelles et ils nous ont très bien reçus. Nous en sommes ravis."

La solidarité de l'équipe : "Oui, on est fort derrière et on prend peu de buts, nous avons les qualités pour poser des problèmes à n'importe quel adversaire. Demain sera totalement différent et on doit tous être convaincus que nous allons passer."

Luka Jovic : "C'est le futur. Il a 21 ans, il est en phase d'apprentissage et il a changé de pays. Il veut beaucoup apprendre, il travaille bien et il est très bon. Il va marquer beaucoup de buts. Tout le monde le dit mais pour moi, au-delà de ça, c'est un joueur complet."

Contre Galatasaray, Jovic semblait mal comprendre les instructions : "C'est mon espagnol qui est très mauvais (rires). Non, le garçon veut apprendre. Il faut y aller petit à petit avec lui, il n'est là que depuis 5 mois. Il a besoin de tranquillité et de patience parce que c'est un joueur qui a coûté cher. C'est le futur."

Si le Real est favori : "Les quatre équipes le sont. Il y a une demi-finale demain et nous ne nous projetons pas plus loin."

Les absences : "C'est comme ça. J'aimerais avoir tout le monde. Hazard, Asensio aussi. Les joueurs présents sont prêts et c'est une opportunité à saisir pour eux."

Articles liés