Zidane : “On a fait un grand match, du début à la fin”

L'entraîneur du Real Madrid Zinedine Zidane s'est exprimé auprès des médias après la victoire de son équipe face à l'Inter Milan (0-2).

🔗 À lire aussi : Les notes du match

Maradona : "C'est une perte énorme pour le monde du football. Je l'ai gravé dans ma tête pour ce qu'il a fait en 86. J'avais 14 ans... Je n'ai pas les mots. Nous sommes tous très tristes."

Le match : " C'était une finale, comme toujours. Nous avons fait un grand match du début à la fin. Nous avons joué avec sérieux et avec du caractère. C'étaient trois points très importants et nous avons donné ce que nous avions de meilleur. Je suis content pour les joueurs."

Différences avec Villarreal : "C'est du football et contre Villarreal, nous méritions les trois points. L'important, c'est de tout donner sur le terrain. L'attitude de Villarreal était très bonne aussi. Ce qui est bien, c'est qu'aujourd'hui nous avons marqué deux buts et c'est la voie à suivre. Nous aurons toujours des matchs difficiles. L'équipe mérite tout cela, car elle a du cœur et du caractère".

Il semble très sérieux : "Sérieux non, je suis juste content."

Victoire sans Ramos : "C'est une bonne chose pour tout le monde que nous ayons gagné. Ce ne sont que trois points, mais ils sont très importants."

Lucas Vazquez : "Il est toujours au top sur le terrain.  Il donne le meilleur de lui-même. J'ai toujours apprécié le voir sur le terrain. Il a l'occasion de montrer ce qu'il est. C'est un canterano et le Real Madrid l'a dans son cœur. Je suis heureux pour lui et pour l'équipe."

Lucas et sa prolongation : "Je ne pense pas qu'il vienne à ne pas prolonger. C'est un joueur qui est ici et le Real Madrid le sait. Lui et Nacho sont ici depuis longtemps et ils méritent de rester ici."

Le match d'Hazard : "Je suis heureux qu'il joue. Il doit jouer et récupérer son football. Pour le bien de l'équipe, qu'il continue à progresser, car nous avons besoin de lui. Ce dont il a besoin, c'est de jouer, de retrouver des sensations."

Asensio sur le banc : "Nous devons faire des choix. Nous sommes tous dans le même bateau."

Articles liés